Le savoir-faire des entreprises et des territoires : un atout pour la France

Paru dans La Lettre Diplomatique n°128 4ème trimestre 2019

227
©Entreprises et découvertes En présence de M. Jean-Baptiste Lemoyne, Secrétaire d’État auprès du Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, l’association a lancé le 20 septembre 2019 le club et le label « France savoir-faire d’excellence ». Ci-dessus, une visite organisée aux chantiers navals de Saint-Nazaire.

Par M. Luc FAUCHOIS
Président d’Entreprise et découverte

Entreprise et découverte est l’association nationale de la visite d’entreprise. Son objet est de valoriser les savoir-faire des entreprises et des territoires, en France et à l’international, en développant les visites d’entreprises, ce que l’on appelle le tourisme industriel ou encore le tourisme de savoir-faire.
Cette forme de tourisme est aujourd’hui, en France, une filière en plein essor puisqu’en 2018, plus de 15 millions de personnes ont visité l’une des 2 000 entreprises qui ouvrent leurs portes au grand public (ils n’étaient que 12 millions en 2012).
La visite d’entreprise séduit car elle permet de découvrir des patrimoines, des savoir-faire uniques, la fabrication de produits d’excellence au coeur même des ateliers, dans les usines… au contact de ceux qui créent, inventent, produisent.
Mais si cette activité culturelle, innovante, authentique, humaine, porteuse de nombreuses valeurs, attire régulièrement plus de visiteurs, ces derniers ne la perçoivent pas toujours comme une activité touristique. Or, l’objectif de l’association est d’en faire une offre à part entière du tourisme culturel et de lui donner plus de notoriété : il est important, en effet, que les touristes sachent qu’à côté des châteaux, musées, sites naturels et autres temples de la gastronomie, on puisse visiter des usines, des ateliers, des chantiers… et découvrir ainsi autrement notre pays, à travers son patrimoine économique vivant.
La création de la marque « France savoir-faire d’excellence » lancée, le 20 septembre 2019, par Entreprise et découverte, en partenariat avec le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, le Ministère de la Culture et Atout France, participe de cette volonté.
Cette marque sera le pivot d’une opération d’envergure visant à développer et à promouvoir la filière du tourisme de savoir-faire en France, mais aussi à l’étranger. Peu le savent mais ce tourisme est une spécificité française. Nul autre pays ne dispose d’une offre aussi riche et variée, répartie sur l’ensemble du territoire. Une offre qui a été identifiée et structurée par Entreprise et découverte au cours de ces dernières années.
Nous avons ainsi décidé de créer un club qui regroupe les 100 sites proposant les plus belles visites d’entreprise en France. Ce club « France savoir-faire d’excellence » regroupe, à ce jour, des entreprises emblématiques comme L’Occitane en Provence, les parfumeries Fragonard, les Manufactures du Mobilier National, la Monnaie de Paris ou encore Airbus.

©Entreprises et découvertes Créée en 2012, l’association Entreprise et découverte a pour vocation de valoriser le tourisme d’entreprises et de promouvoir le savoir-faire artisanal et industriel français. Ci-dessus, un graveur de la Monnaie de Paris, institution créée en 864 et installée depuis 1775 au 11, quai Conti, à Paris.

Toutes les filières sont représentées : industrie, agroalimentaire, métiers d’art, cosmétiques, mode, énergie… afin de montrer au monde entier la diversité de notre offre.
Les sites sont sélectionnés sur la base de trois critères : être capable d’accueillir des publics internationaux (maîtrise des langues étrangères, capacité d’accueil pour les groupes…) ; proposer une offre de visite de qualité ; et, enfin, disposer d’une forte notoriété, souvent symbole d’un territoire. La valorisation des savoir-faire des entreprises est également un outil efficace de promotion des territoires ; elle permet de conforter leur identité et de renforcer leur attractivité. L’aéronautique à Toulouse, la porcelaine àLimoges, la parfumerie à Grasse, les distilleries de fruits en Lorraine sont quelques exemples de ces productions qui « collent » à un territoire.
Ce club des 100 n’est pas fermé ; l’idée est de réunir, d’ici quelques années, plus de 250 entreprises vitrines. C’est une autre des missions d’Entreprise et découverte que d’aider les entreprises à se structurer pour atteindre ce niveau d’excellence et intégrer le club. Ce qui leur permettra de bénéficier d’une campagne de communication d’envergure que nous allons lancer avec Atout France.
Cette action de promotion comportera différents volets. Le premier sera l’édition annuelle d’un catalogue des sites d’excellence qui présentera les entreprises du club des 100. Il sera diffusé au sein des Offices de tourisme, des comités départementaux et régionaux du tourisme de toute la France, dans les hôtels, mais aussi dans les 30 bureaux d’Atout France à l’international.
Dans un premier temps, il s’agit de présenter au public étranger ce club, puis par la suite, une communication plus ciblée sera mise en oeuvre, marché par marché. On sait, par exemple, que les Asiatiques sont séduits par tout ce qui concerne la mode, les cosmétiques, l’art de vivre… Alors que les Européens aiment particulièrement visiter des sites d’artisanat d’art ou d’industrie lourde.
Chaque année, les entreprises adhérentes seront mises en valeur au salon Rendez-vous en France qui est l’événement professionnel incontournable du tourisme international en France. La prochaine édition aura lieu les 24 et 25 mars 2020 à Nantes et il y aura, à cette occasion, un pavillon « France savoir-faire d’excellence ». La marque et le club des 100 seront également valorisés au sein du site internet (www.entrepriseetdecouverte.fr), dans la prochaine édition du Guide du Routard de la visite d’entreprise, qu’Entreprise et découverte réalise avec Hachette, son éditeur, et des contenus éditoriaux sur le club seront réalisés sur le site France.fr, le portail de la destination France lancé par le gouvernement.
Ce plan d’action comportera d’autres opérations comme, par exemple, la création d’un grand événement à l’international, en lien avec les ambassades. Mais aussi une campagne de promotion dans chaque région française des sites d’excellence, en partenariat avec Destination Régions, la fédération nationale des Comités régionaux du tourisme. L’objectif est d’aller à la rencontre des organismes de tourisme et des sites d’entreprises à travers un tour de France des régions.

©B. Le Hir de Fallois À la savonnerie Marius Fabre, un artisan de l’entreprise de Salon-de-Provence (Bouches-du-Rhône

Des accueils presse et bloggeurs seront également organisés pour leur faire découvrir ces 100 sites d’excellence. Le prochain aura lieu à la Monnaie de Paris.
Enfin, des actions seront menées avec certaines entreprises : une campagne au Pays Basque avec l’Atelier du Piment d’Espelette, un site de savoir-faire emblématique de cette région. Il est prévu, également, de collaborer avec l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie (UMIH), pour sensibiliser les hôtels et restaurants.
Les entreprises du club des 100 accueillent entre 20 000 et 500 000 visiteurs par an. C’est loin d’être marginal ! Par conséquent, il y a derrière de nombreux enjeux et des problématiques propres liés à l’accueil du public, à l’image que renvoie l’entreprise, le management du personnel, les retours sur investissement attendus.
Autant de thématiques que nous aborderons d’ailleurs les 6 et 7 février 2020 à Saint-Nazaire lors des Rencontres nationales d’Entreprise et découverte, ce rendez-vous annuel qui réunit plus de 250 entreprises avec les acteurs des territoires. Pendant ces deux jours, trois tables rondes seront organisées autour de thématiques fortes comme la promotion à l’international ou encore la qualité des visites proposées. Pour les prochaines éditions, les Rencontres seront l’occasion de réunir les entreprises du club des 100 afin de faire le bilan des opérations menées.