Jeudi 19 Septembre 2019  
 

N°124 - Quatrième trimestre 2018

La lettre diplometque
  Éditorial
Entretien exclusif
Coopération
Diplomatie & Défense
Innovation
Culture
  Les échanges culturels franco-allemands à travers les âges
 
  « L’amitié franco-allemande peut et doit donc redevenir le moteur de l’Union européenne »
 
  « Culture et jeunesse doivent aujourd’hui faire entendre leurs voix »
 
  L’histoire en héritage : l’exemple franco-allemand de regards croisés au service de la paix
 
  Au cœur de la CICFA, noyau de la coopération franco-allemande (1989-1993)
 
  L’OFAJ : un trait d’union entre les sociétés allemandes et françaises
 
  « Encourager les jeunes à vivre des expériences très enrichissantes »
 
  « Les jeunes ne veulent pas laisser les générations plus âgées décider à leur place »
 
  Les Beruflichen Schulen Kehl acteur de la formation et du transfrontalier
 
  La France et l’Allemagne : un modèle de coopération universitaire
 
  Le Goethe-Institut : acteur incontournable de la promotion de la langue allemande en France
 
  Un creuset d’échanges intellectuels et culturels ouvert sur le monde
 
  « L’Allemagne est une destination très populaire auprès des Français »
 
 
La lettre diplometque
La lettre diplomatique Haut
     Culture
 

Le Goethe-Institut : acteur incontournable de la promotion de la langue allemande en France

Par M. Stefan BRUNNER,
Directeur adjoint du Goethe-Institut de Paris

Le Goethe-Institut est l’institut culturel de la République fédérale d’Allemagne actif au niveau mondial : son siège se trouve à Munich et il en existe 159 dans 98 pays. Il poursuit trois missions principales : la promotion de la langue allemande à l’étranger, les collaborations culturelles internationales, et la diffusion d’informations sur la vie culturelle, sociale et politique en Allemagne. 
Le Goethe-Institut est présent en France depuis 1957 et s’engage pour l’amitié franco-allemande sur huit sites, à savoir six Instituts Goethe (Bordeaux, Lille, Lyon, Nancy, Paris et Toulouse) et deux antennes (Marseille et Strasbourg). À ce jour, deux Instituts Goethe partagent leurs bureaux avec un autre institut culturel, symbole d’une coopération multiculturelle renforcée : le Goethe-Institut de Lyon et celui de Strasbourg cohabitent tous deux avec l’Institut culturel italien. 
Cette dimension européenne et internationale se reflète également dans les réseaux auquel le Goethe-Institut appartient : EUNIC (European Union National Institutes for Culture) d’une part, qui regroupe les instituts nationaux européens chargés de l’action culturelle, et FICEP (Forum des Instituts Culturels Étrangers à Paris) d’autre part, réseau d’instituts culturels internationaux.
Le service de coopération éducative et linguistique pour l’allemand du Goethe-Institut fonde, en effet, son travail sur des coopérations étroites avec de nombreux partenaires. Pour n’en citer que deux, le Ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse ainsi que l’Office franco-allemand pour la Jeunesse (OFAJ) comptent parmi ses principaux partenaires en France. Au niveau bilatéral, c’est avec l’Institut français d’Allemagne que les liens sont les plus étroits. Certains programmes s’inspirent directement d’exemples de réussite issus de l’institut partenaire. D’autres sont parfaitement complémentaires entre les deux pays, comme Mobiklasse.de/France Mobil qui visent à la promotion des langues allemande/française dans les écoles. Ces programmes sont portés par l’OFAJ et soutenus à parts égales par le Goethe-Institut et l’Institut français au sein d’un consortium d’institutions franco-allemandes.
Notre offre est riche et variée. Aux enseignants sont proposées des formations, bourses et les Journées des germanistes/Journée des langues. Aux élèves sont proposées des manifestations culturelles avec des artistes allemands. Nous couvrons tout le territoire et veillons à nous adresser à l’ensemble des apprenants d’allemand, quels que soient leurs parcours et niveaux de langue. Les lycées professionnels constituent l’un de nos publics cibles : récemment, une semaine de cours intensifs pour ces lycéens et apprentis a été mise en place. Cela leur a permis de prendre conscience que le développement de compétences dans la langue du premier partenaire économique de la France offre de nombreuses opportunités.
Par nos activités, nous souhaitons déconstruire les idées préconçues et les clichés qui présentent l’allemand comme une langue peu employée en Europe et difficile. À travers des événements culturels comme des concerts, il est fait appel à la sensibilité des élèves pour faciliter leur apprentissage de la langue et de la culture allemandes. À l’occasion de la Journée franco-allemande 2019, c’est au tour de la rappeuse allemande Leila Akinyi de transmettre aux élèves son goût pour la musique et pour les mots. Cette série de concerts ayant lieu dans huit villes françaises entre le 21 janvier et le 1er février 2019 est là encore le signe d’une riche coopération entre le Goethe-Institut, l’OFAJ et les écoles PASCH (Schulen : Partner der Zukunft, initiative du Ministère allemand des Affaires étrangères) en France. Chacun des événements de ce type participe au renforcement d’un réseau d’acteurs éducatifs franco-allemands en France dont le Goethe-Institut constitue l’un des piliers.  

Retour en haut de page
 
 

 
La lettre diplomatique Bas
  Présentation - Derniers Numéros - Archives - Nos Liens - Contacts - Mentions Légales