Jeudi 19 Septembre 2019  
 

N°124 - Quatrième trimestre 2018

La lettre diplometque
  Éditorial
Entretien exclusif
Coopération
Diplomatie & Défense
  Le nouveau traité de l’Élysée doit être ambitieux pour l’Europe
 
  Adapter les relations franco-allemandes aux nouveaux défis en Europe
 
  « Nous avons besoin, plus que jamais, du couple franco-allemand pour pouvoir faire face aux nouvelles menaces »
 
  Une responsabilité commune dans l’édification de la défense européenne
 
  La BFA : un outil au service de l’Europe de la défense
 
  « Gemeinsam nach vorn! Ensemble, servons l’avenir ! »
 
  Quel avenir pour la coopération de défense franco-allemande ?
 
  L’ISL : la recherche franco-allemande de défense « au contact »
 
  KNDS : un nouveau champion européen de l’armement s’affirme
 
  À Dacca, un exemple réussi de colocalication des ambassades française et allemande
 
Innovation
Culture
 
La lettre diplometque
La lettre diplomatique Haut
     Diplomatie & Défense
 

KNDS : un nouveau champion européen de l’armement s’affirme

À eux deux, le groupe français Nexter et le groupe allemand Krauss Maffei Wegmann (KMW) emploient 7 329 employés, pèsent 2,7 milliards d’euros de chiffre d’affaires et comptabilisent un carnet de commandes avoisinant les 9,2 milliards d’euros. 
Lors du salon de l’armement terrestre Eurosatory qui s’est tenu en juin 2018 au Parc des expositions de Villepinte en France, ils ont présenté leur premier produit commun, le char de combat Euro Main Battle Tank (EMBT), soit quatre ans après la fusion des deux principaux constructeurs européens de systèmes terrestres militaires, basés en Allemagne et en France, au sein du groupe KNDS. Tous deux produisent depuis les chars Leclerc et Leopard 2, les blindés VBCI et Boxer, ou encore le canon Caesar. 
L’EMBT reprend la coque, le moteur et l’ensemble du châssis du Leopard 2 A7, mais adaptés à une tourelle compacte et légère de 120mm avec chargement automatique opérée par seulement deux membres d’équipage. Une réalisation qui positionne KNDS comme producteur des deux futurs programmes franco-allemands de char (MGCS) et d’artillerie (CIFS) avec des systèmes de 40km, peut-être 60km de portée dont l’entrée en service pourrait intervenir d’ici 2035.  

Retour en haut de page
 
 

 
La lettre diplomatique Bas
  Présentation - Derniers Numéros - Archives - Nos Liens - Contacts - Mentions Légales