Dimanche 18 Août 2019  
 

N°123 - Troisième trimestre 2018

La lettre diplometque
  Éditorial
Côte d'Ivoire
Suède
  Un partenariat entre la Suède et la France fondé sur des valeurs communes
 
  Un rapprochement porté par des intérêts stratégiques communs
 
  La Suède, un partenaire pionnier dans la lutte contre le changement climatique
 
  L’innovation au cœur des relations entre la France et la Suède
 
  400 ans de coopération militaire entre la Suède et la France
 
  « Nos entreprises pourraient mieux faire en Suède »
 
  Une économie européenne en pointe de la R&D
 
  Un partenariat engagé dans l’approfondissement de la coopération économique
 
  La CCSF : un pont entre les milieux d’affaires franco-suédois
 
  Energie : des proximités plaidant pour une coopération active
 
  L’âge d’or des relations culturelles franco-suédoises
 
  Une culture française très prisée en Suède
 
  Des relations d’amitié marquées par le sceau de l’Histoire
 
  Un soutien engagé à l’UNESCO et au système onusien
 
Coopération Internationale
Politique Étrangère
Europe
Défense & Sécurité
Société
Enjeux Économiques
 
La lettre diplometque
La lettre diplomatique Haut
     Suède
 

L’innovation au cœur des relations entre la France et la Suède

Par M. Bernard PERRUT,
Député du Rhône Président du Groupe d’amitié France-Suède à l’Assemblée nationale

Les parlements de France et de Suède entretiennent d’excellentes relations, et échangent sur de nombreux sujets. Au mois d’avril 2018 des députés français ont rencontré à Stockholm leurs homologues et ont été reçus par les commissions de l’industrie et du commerce, des affaires sociales, de l’éducation, des transports et des communications.
Les relations bilatérales entre la France et la Suède sont denses puisqu’un partenariat stratégique a été engagé lors du sommet social européen en novembre 2017 à Göteborg.
Son but est de renforcer la relation et la coopération entre nos deux pays, la France et la Suède, dans les domaines de l’innovation, de la transformation numérique et des solutions durables.
Nos systèmes nationaux en matière d’innovation ont des caractéristiques différentes et cette diversité représente un atout pour la coopération. Un programme d’action a été élaboré grâce à des contributions issues de discussions stratégiques au niveau politique et émanant d’autorités publiques et d’acteurs privés. Il est axé autour de quatre priorités et domaines d’action, chacun d’entre eux comprenant des propositions spécifiques :
- Des solutions vertes pour les transports, les énergies propres et les villes intelligentes : nous mesurons l’importance des échanges sur les véhicules économes en carburant et sur le passage à des véhicules et systèmes de transports à émissions nulles. Nous pouvons aussi citer les échanges sur les bancs d’essai, les véhicules connectés, la mise en place d’énergies propres.
La construction de villes vertes inclusives et durables est un enjeu majeur pour la France et la Suède. Des solutions adaptées à l’augmentation du nombre d’habitants sont nécessaires dans les domaines de la gestion des déchets, du traitement des eaux, des transports...
- Une finance verte pour une économie adaptée aux changements climatiques : la France et la Suède veulent unir leurs efforts pour favoriser la mise en œuvre de bonnes pratiques pour permettre aux établissements financiers de déterminer le prix et de gérer efficacement les risques et les opportunités liés au climat. Il convient aussi de soutenir le développement de financements verts et durables dans l’Union européenne.
- La transformation numérique, l’industrie intelligente et les jeunes pousses : la France et la Suède accueillent des entreprises de tout premier rang mondial dans les secteurs de la robotique, des technologies de l’information, et des startups innovantes à l’avant-garde de la transformation numérique. Il est nécessaire de mener des initiatives conjointes dans les domaines de la recherche, de l’innovation et de l’entrepreneuriat. Nous ne saurions oublier l’importance des échanges sur l’intelligence artificielle, l’innovation dans le domaine spatial, la transformation numérique dans les PME, etc.
- L’innovation en matière de santé et de sciences de la vie : il est utile d’avoir des échanges sur nos modèles respectifs, la transformation numérique, et les bonnes pratiques concernant la télémédecine, les services de santé en ligne, de nouveaux modes d’organisation...
Incontestablement nos relations ne peuvent que se renforcer, car la France partage avec la Suède la vision d’un ordre international fondé sur le multilatéralisme, le respect du droit, la démocratie et l’ouverture. C’est cette vision que nous portons ensemble au Conseil de sécurité des Nations unies. La Suède est aussi un partenaire clé sur de nombreux dossiers internationaux comme le processus de paix au Proche Orient ou la gestion des crises en Afrique.

Retour en haut de page
 
 

 
La lettre diplomatique Bas
  Présentation - Derniers Numéros - Archives - Nos Liens - Contacts - Mentions Légales