$tabnombandeau  
  Mardi 11 Décembre 2018  
 

Deuxième trimestre 2018

La lettre diplometque
  Éditorial
Émirats Arabes Unis
Azerbaïdjan
  Expo 2025 Bakou Azerbaïdjan : prochain chapitre de l’histoire de l’Azerbaïdjan
 
  « L’Azerbaïdjan a tant à offrir, de sa tradition d’hospitalité à ses merveilles historiques et naturelles »
 
  L’Exposition universelle 2025 : la viabilité de la candidature de Bakou définitivement validée
 
  Les nouveaux horizons du partenariat entre l’Azerbaïdjan et l’UNESCO
 
  « L’UNESCO a accompagné fidèlement le Processus de Bakou dès ses débuts »
 
  Un engagement pour la paix et la sécurité internationales
 
  Azerbaïdjan-Conseil de l’Europe : une coopération sur la base de valeurs mutuelles
 
  L’Azerbaïdjan et les Objectifs du développement durable : une vision de l’avenir
 
  Plus de 50 ans de coopération avec l’Afrique
 
  L’Azerbaïdjan, plaque tournante pour la promotion du dialogue interreligieux et interculturel
 
  Offrir un espace de dialogue et d’échanges
 
  La coopération interparlementaire vecteur du resserrement des liens entre l’Azerbaïdjan et la France
 
  Des liens franco-azerbaïdjanais en développement
 
  Colmar-Shéki : une coopération en plein essor
 
  L’UFAZ, un outil au service de nouvelles générations d’ingénieurs et de techniciens de niveau international
 
  AZPROMO, moteur du renforcement de la compétitivité de l’Azerbaïdjan
 
  « L’Azerbaïdjan demeure une région attractive pour les investissements »
 
  Bakou : un hub des affaires internationales en émergence
 
  CCIAF : vecteur clé des échanges économiques franco-azerbaïdjanais
 
  Le tourisme futur moteur de la diversification économique de l’Azerbaïdjan
 
  Des services publics innovants et modernes favorisant la coopération internationale
 
Fédération Internationale d’Astronautique (IAF)
Prospective
Politique étrangère
Organisations Internationales
Francophonie
Coopération Humanitaire
Enjeux économiques
 
La lettre diplometque
La lettre diplomatique Haut
     Azerbaïdjan
 

Des services publics innovants et modernes favorisant la coopération internationale

Par M. Ulvi MEHDIYEV,
Directeur de l’Agence d’Etat pour le Service Public et l’Innovation Sociale auprès de la Présidence de la République d’Azerbaïdjan

Ces dernières années, des réformes de grande envergure, notamment dans le domaine de la gouvernance publique, ont été menées en Azerbaïdjan par le Président de la République Ilham Aliyev. Dans le cadre de ces réformes, le Service ASAN a été créé en décembre 2012 à l’initiative du Président.
La mise en place du Service ASAN est considérée comme un nouvel élan dans la prestation de services publics. Il constitue un système de guichet unique qui propose plus de 300 services ou procédures administratives issus de 10 institutions publiques et de plus de 25 organismes privés. Ce système a ainsi rendu possible le recours à plusieurs services publics et privés simultanément dans un seul lieu. Il a également permis de réduire les dépenses et les pertes de temps, d’instaurer un plus grand niveau de transparence et de confort, en resserrant encore davantage les relations entre l’État et les citoyens. Au cours des cinq dernières années, plus de 6 millions de citoyens ont fait appel aux services ASAN et plus de 22 millions de demandes ont été traitées, ce qui constitue un bon indicateur de la confiance des citoyens. D’après les sondages, le taux de satisfaction des citoyens est de 98%.
En janvier 2017, le système ASAN s’est enrichi d’un nouveau service – le système de délivrance de visas électroniques « ASAN Visa ». En lien avec la volonté du gouvernement azerbaïdjanais de développer le secteur du tourisme, et en vertu du décret du Président de la République d’Azerbaïdjan, le portail officiel de visa électronique www.evisa.gov.az a été lancé sous l’autorité de l’Agence d’État pour le Service public et l’Innovation sociale. Grâce à ce système, les citoyens et ressortissants de 95 pays peuvent demander un visa électronique. Celui-ci est valable pour une entrée unique. Sa période de validité est de 90 jours autorisant une durée de séjour de 30 jours dans le pays. « ASAN Visa » délivre des visas électroniques du type « standard » et « urgent ». Actuellement, le portail est disponible en 7 langues: anglais, russe, français, espagnol, arabe et persan.
Depuis le 15 mai 2018,  le visa « ASAN » est délivré dans les aéroports internationaux de l’Azerbaïdjan. Au total plus de 450 000 e-visas ont été délivrés depuis la mise en service du système « ASAN Visa ». 

Une reconnaissance internationale
En 2015, le Service ASAN s’est vu décerner le Prix d’excellence pour le Service public des Nations unies – une récompense créée en 2003 pour soutenir la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD) et qui est la plus prestigieuse reconnaissance internationale de l’excellence dans le secteur public. Le « Service ASAN » a remporté la première place dans la catégorie « Amélioration des Services Publics » parmi plus de 800 candidats.
L’expérience ASAN a été présentée dans différents pays à la demande de nos partenaires étrangers. Ainsi, en tant que lauréat du Prix de l’ONU, le Service ASAN a partagé son expérience avec un certain nombre de pays parmi lesquels l’Afghanistan, l’Indonésie, l’Ouzbékistan, le Maroc, le Monténégro, la France, l’Ouganda, le Turkménistan, l’Italie, la Russie et l’Algérie.

Un nouveau domaine de coopération franco-azerbaïdjanaise
Le 26 janvier 2017, l’Assemblée nationale française a accueilli une conférence sur « L’accès aux services publics et à la citoyenneté » au cours de laquelle le modèle ASAN a été présenté. Dans la continuité de cette conférence, un mémorandum d’entente a été signé à l’occasion de la visite officielle du Président azerbaïdjanais Ilham Aliyev à Paris en mars 2017, entre le Secrétariat d’Etat français à la Réforme de l’État et de la Simplification et l’Agence d’État pour le Service public et l’Innovation sociale auprès de la Présidence de la République d’Azerbaïdjan. Dans ce cadre, le souhait d’appliquer les services mobiles d’ASAN en France a été exprimé. Une délégation de représentants des autorités locales et régionales de la France se rendra d’ailleurs en Azerbaïdjan en octobre 2018 pour se familiariser avec l’expérience du Service ASAN.
De plus, un certain nombre de fonctionnaires français ont pris connaissance des activités des centres de services ASAN. De nombreux hommes politiques français, parmi lesquels l’actuel le Secrétaire d’État auprès du Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, M. Jean-Baptiste Lemoyne, l’ancien Secrétaire d’État à la Réforme de l’État et à la Simplification, M. Jean-Vincent Placé et l’ancien Secrétaire d’État chargé de la Réforme territoriale, M. André Vallini, ont été accueillis et se sont familiarisés avec le fonctionnement des centres ASAN. 

Perspectives d’élargissement de la coopération avec les pays africains en matière de prestation de services publics
L’établissement et le développement de la coopération avec les pays du continent africain occupent une place importante dans les relations internationales de l’Agence.
Les représentants de plusieurs pays africains dont l’Égypte, le Maroc, l’Algérie, le Soudan, l’Ouganda, Djibouti, le Rwanda, le Sénégal, la République d’Afrique du Sud ont déjà fait connaissance avec les centres de Service ASAN. Une coopération est prévue pour le déploiement d’un service similaire et de bonnes pratiques dans leurs pays.
Nous avons participé à de nombreuses conférences dédiées à la modernisation des services publics au Maroc, en Belgique, en Turquie, en Corée du Sud, aux États-Unis, à Singapour, en Malaisie, en Estonie ou en Ouganda, etc.
Le 10 novembre 2017, un mémorandum d’entente a été signé entre l’Agence d’État et l’Organisation islamique pour l’éducation, la science et la culture (ISESCO). Celui-ci appelle à la promotion de la coopération en faveur du déploiement de l’expérience du « Service ASAN » dans les États membres de l’ISESCO en vue de l’amélioration des prestations de services publics. 
Un mémorandum d’entente avec le Maroc, l’Ouganda et l’organisation des Cités et Gouvernements locaux unis d’Afrique (UCLG-Afrique) devrait être prochainement signé.

Retour en haut de page
 
 

 
La lettre diplomatique Bas
  Présentation - Derniers Numéros - Archives - Nos Liens - Contacts - Mentions Légales