$tabnombandeau  
  Mardi 11 Décembre 2018  
 

Deuxième trimestre 2018

La lettre diplometque
  Éditorial
Émirats Arabes Unis
Azerbaïdjan
  Expo 2025 Bakou Azerbaïdjan : prochain chapitre de l’histoire de l’Azerbaïdjan
 
  « L’Azerbaïdjan a tant à offrir, de sa tradition d’hospitalité à ses merveilles historiques et naturelles »
 
  L’Exposition universelle 2025 : la viabilité de la candidature de Bakou définitivement validée
 
  Les nouveaux horizons du partenariat entre l’Azerbaïdjan et l’UNESCO
 
  « L’UNESCO a accompagné fidèlement le Processus de Bakou dès ses débuts »
 
  Un engagement pour la paix et la sécurité internationales
 
  Azerbaïdjan-Conseil de l’Europe : une coopération sur la base de valeurs mutuelles
 
  L’Azerbaïdjan et les Objectifs du développement durable : une vision de l’avenir
 
  Plus de 50 ans de coopération avec l’Afrique
 
  L’Azerbaïdjan, plaque tournante pour la promotion du dialogue interreligieux et interculturel
 
  Offrir un espace de dialogue et d’échanges
 
  La coopération interparlementaire vecteur du resserrement des liens entre l’Azerbaïdjan et la France
 
  Des liens franco-azerbaïdjanais en développement
 
  Colmar-Shéki : une coopération en plein essor
 
  L’UFAZ, un outil au service de nouvelles générations d’ingénieurs et de techniciens de niveau international
 
  AZPROMO, moteur du renforcement de la compétitivité de l’Azerbaïdjan
 
  « L’Azerbaïdjan demeure une région attractive pour les investissements »
 
  Bakou : un hub des affaires internationales en émergence
 
  CCIAF : vecteur clé des échanges économiques franco-azerbaïdjanais
 
  Le tourisme futur moteur de la diversification économique de l’Azerbaïdjan
 
  Des services publics innovants et modernes favorisant la coopération internationale
 
Fédération Internationale d’Astronautique (IAF)
Prospective
Politique étrangère
Organisations Internationales
Francophonie
Coopération Humanitaire
Enjeux économiques
 
La lettre diplometque
La lettre diplomatique Haut
     Azerbaïdjan
 

Le tourisme futur moteur de la diversification économique de l’Azerbaïdjan

Par M. Fuad NAGHIYEV,
Directeur de l’Agence nationale du Tourisme d’Azerbaïdjan

Le Président Ilham Aliyev a signé des « feuilles de route stratégiques pour le développement de l’économie nationale et les principaux secteurs de l’économie ». Elles englobent la stratégie de développement économique pour la période 2016-2020, une vision à plus long terme allant jusqu’en 2025 et une vision ciblée post-2025.
Les efforts accomplis jusqu’en 2016 pour stimuler le tourisme dans le pays, les réformes mises en œuvre, l’adoption des programmes de l’État et le cadre réglementaire ont fait de ce secteur l’un des principaux moteurs de la diversification de l’économie nationale. L’adoption de la « Feuille de route stratégique pour le développement de l’industrie touristique spécialisée en République d’Azerbaïdjan » a fixé de nouveaux objectifs pour le développement de l’économie azerbaïdjanaise connue pour ses secteurs pétrolier et gazier.
À la lumière de ces objectifs, l’industrie touristique en Azerbaïdjan est entrée dans une nouvelle phase. Le pays a acquis une image positive, en particulier au Moyen-Orient, et les possibilités d’intégration dans le marché touristique international ont été élargies. Pour la première fois, la Feuille de route stratégique a ouvert la voie à une collaboration entre toutes les parties prenantes des secteurs public et privé, liées au tourisme directement ou indirectement. Elle a également mis en lumière les perspectives d’avenir. 
L’essor de tous les secteurs du tourisme découle logiquement de la politique de développement multidimensionnelle conduite aujourd’hui en Azerbaïdjan. Il représente un enjeu majeur pour la diversification de l’économie et l’avenir du développement régional. La riche histoire de l’Azerbaïdjan, son patrimoine culturel, sa position géographique, sa tradition d’hospitalité, sa diversité ethnique et ses beaux paysages constituent un immense potentiel touristique et le principal atout du pays. Il est indéniable que l’Azerbaïdjan possède un avantage concurrentiel très compétitif dans le secteur touristique. Aussi, la création d’offres touristiques attrayantes et conformes aux normes internationales représente désormais notre principal défi.
Le secteur touristique constitue un système interconnecté associant un large éventail d’acteurs et qui fait partie intégrante de la vie socio-économique. Nous devons donc construire des partenariats fructueux pour atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés. Parmi ceux-ci, il s’agit d’organiser et de coordonner les activités des organismes gouvernementaux et des représentants d’entreprises privées qui contribuent directement ou indirectement au développement du tourisme.
Les dirigeants azerbaïdjanais ont choisi l’orientation stratégique adéquate pour réduire la dépendance du pays à l’industrie pétrolière et favoriser sa diversification économique et la mise en place d’un environnement propice aux idées innovantes, au rajeunissement de l’économie et à l’introduction des nouvelles technologies de l’information. Toutes les parties prenantes ont la responsabilité du développement du tourisme en Azerbaïdjan. Elles doivent travailler de concert et coordonner leurs activités afin d’accroître les flux touristiques, protéger les marchés existants, être représentées sur de nouveaux marchés avec des offres conformes aux standards internationaux et diversifier les ressources touristiques locales. 
En tant qu’Agence nationale du Tourisme, notre objectif principal pour les années à venir est d’organiser avec succès la coordination entre les acteurs du tourisme sur le principe du partenariat public-privé et faire de ce secteur l’un des plus porteurs pour l’économie azerbaïdjanaise. À cet égard, nous sommes intéressés à coopérer avec nos homologues français pour apprendre de l’expérience de la France dans le domaine du tourisme, et pour créer les conditions favorables à l’accroissement des visites touristiques entre les deux pays. Notre agence reste également attachée à ouvrir l’Azerbaïdjan aux investisseurs étrangers en les invitant à explorer son potentiel dans ce secteur.

Retour en haut de page
 
 

 
La lettre diplomatique Bas
  Présentation - Derniers Numéros - Archives - Nos Liens - Contacts - Mentions Légales