$tabnombandeau  
  Mardi 11 Décembre 2018  
 

Deuxième trimestre 2018

La lettre diplometque
  Éditorial
Émirats Arabes Unis
Azerbaïdjan
  Expo 2025 Bakou Azerbaïdjan : prochain chapitre de l’histoire de l’Azerbaïdjan
 
  « L’Azerbaïdjan a tant à offrir, de sa tradition d’hospitalité à ses merveilles historiques et naturelles »
 
  L’Exposition universelle 2025 : la viabilité de la candidature de Bakou définitivement validée
 
  Les nouveaux horizons du partenariat entre l’Azerbaïdjan et l’UNESCO
 
  « L’UNESCO a accompagné fidèlement le Processus de Bakou dès ses débuts »
 
  Un engagement pour la paix et la sécurité internationales
 
  Azerbaïdjan-Conseil de l’Europe : une coopération sur la base de valeurs mutuelles
 
  L’Azerbaïdjan et les Objectifs du développement durable : une vision de l’avenir
 
  Plus de 50 ans de coopération avec l’Afrique
 
  L’Azerbaïdjan, plaque tournante pour la promotion du dialogue interreligieux et interculturel
 
  Offrir un espace de dialogue et d’échanges
 
  La coopération interparlementaire vecteur du resserrement des liens entre l’Azerbaïdjan et la France
 
  Des liens franco-azerbaïdjanais en développement
 
  Colmar-Shéki : une coopération en plein essor
 
  L’UFAZ, un outil au service de nouvelles générations d’ingénieurs et de techniciens de niveau international
 
  AZPROMO, moteur du renforcement de la compétitivité de l’Azerbaïdjan
 
  « L’Azerbaïdjan demeure une région attractive pour les investissements »
 
  Bakou : un hub des affaires internationales en émergence
 
  CCIAF : vecteur clé des échanges économiques franco-azerbaïdjanais
 
  Le tourisme futur moteur de la diversification économique de l’Azerbaïdjan
 
  Des services publics innovants et modernes favorisant la coopération internationale
 
Fédération Internationale d’Astronautique (IAF)
Prospective
Politique étrangère
Organisations Internationales
Francophonie
Coopération Humanitaire
Enjeux économiques
 
La lettre diplometque
La lettre diplomatique Haut
     Azerbaïdjan
 

AZPROMO, moteur du renforcement de la compétitivité de l’Azerbaïdjan

Par M. Rufat MAMMADOV,
Vice-Ministre de l’Économie de la République d’Azerbaïdjan

L’économie azerbaïdjanaise a accompli une transformation rapide au cours de la dernière décennie. Dans le cadre de ce processus, la Fondation de l’Exportation et de l’Investissement d’Azerbaïdjan (AZPROMO) a joué un rôle majeur. Elle a été mise en place en 2003 par le Ministère de l’Économie en vue de contribuer à la diversification de l’économie, au développement de son secteur non-pétrolier et à une plus grande intégration de notre pays au sein du système économique international. Les activités clés d’AZPROMO sont la promotion du potentiel économique et des opportunités d’affaires de l’Azerbaïdjan, l’internationalisation des entreprises locales, l’attraction des investissements directs étrangers et la stimulation des exportations de biens et de services non-pétroliers.
Lors de la création d’AZPROMO, l’Azerbaïdjan attirait quelque 300 millions de dollars par an d’investissements directs étrangers dans le secteur non-pétrolier. Quinze ans plus tard, en 2017, les investissements étrangers dans le secteur non-pétrolier ont atteint 3,4 milliards de dollars et les exportations non-pétrolières ont été multipliées par quatre. 
En tant que « guichet unique », AZPROMO soutient dans leur démarche les investisseurs étrangers cherchant à s’informer et à tirer profit des opportunités d’investissement dans le pays. Dans le même temps, elle est le partenaire privilégié des entreprises azerbaïdjanaises souhaitant accéder à des marchés étrangers. La connaissance d’AZPROMO dans ce domaine et en matière de réglementations commerciales, ainsi que son large réseau de représentations à l’international et de partenaires, offrent aux entreprises de bonnes opportunités pour étendre leurs capacités d’exportation. De plus, nous mettons en œuvre 11 mécanismes de soutien à l’exportation pour promouvoir le label « Made in Azerbaijan » à travers le monde. 
Dans ce contexte, AZPROMO a activement promu les liens commerciaux et les investissements entre l’Azerbaïdjan et la France. 
Nos deux pays entretiennent un bon niveau de relations économiques bilatérales. La France figure parmi les principaux partenaires commerciaux de notre pays : elle est classée en tête des 15 premiers pour le commerce bilatéral, les exportations et les importations. Selon les statistiques de 2017, le total de nos échanges commerciaux a représenté un demi million de dollars. Notre objectif est de diversifier notre portefeuille d’exportations en accroissant la part des produits non-pétroliers. 
Les entreprises françaises opèrent avec succès dans plusieurs secteurs d’activité de notre économie, dont ceux de l’industrie, des services, des communications, du commerce, de la finance, de l’agriculture et bien d’autres encore. Le total de leurs investissements s’est élevé à 2,2 milliards de dollars. 
Il est pertinent de souligner que l’Azerbaïdjan investit également dans l’économie française. Le volume des investissements azerbaïdjanais en France a d’ores et déjà dépassé 220 million de dollars. 
Les liens commerciaux entre l’Azerbaïdjan et la France ont toutefois de bien plus vastes perspectives d’accroissement. Outre le potentiel significatif d’augmentation du commerce bilatéral, notre pays offre de nombreuses opportunités aux entreprises françaises dans plusieurs secteurs de son économie, illustrant sa diversification : la production pétro-gazière, le raffinage pétrolier, l’ingénierie et la construction, la métallurgie, la chimie et la pétrochimie, l’industrie légère et l’alimentation, l’agriculture, ou encore les télécommunications. 
L’économie azerbaïdjanaise offre ainsi des perspectives prometteuses aux futurs investisseurs. Les transports et la logistique figurent parmi les domaines prioritaires pour la coopération économique franco-azerbaïdjanaise. Notre pays développe, en effet, avec ses partenaires des corridors de transport et de transit « Est-Ouest » et « Sud-Ouest », offrant aux entreprises de logistique et de fret des délais et des coûts d’acheminement respectivement plus courts et moins élevés que les routes traditionnelles. Le tourisme représente un autre secteur de grande importance et très prometteur pour notre coopération bilatérale. Selon le Conseil mondial du Voyage et du Tourisme, l’Azerbaïdjan se positionne au 17ème rang mondial pour la contribution Voyage et Tourisme à la croissance économique de long terme (2017-2027). 
En vue de faciliter la collaboration entre les communautés d’affaires des deux pays, AZPROMO conjointement avec ses partenaires locaux et français, a créé la Chambre de Commerce et d’Industrie Azerbaïdjan-France. Celle-ci joue un rôle clé dans la promotion des relations d’affaires bilatérales, en accompagnant les entreprises françaises dans le marché azerbaïdjanais et en leur apportant son soutien.  

Retour en haut de page
 
 

 
La lettre diplomatique Bas
  Présentation - Derniers Numéros - Archives - Nos Liens - Contacts - Mentions Légales