$tabnombandeau  
  Mardi 11 Décembre 2018  
 

Deuxième trimestre 2018

La lettre diplometque
  Éditorial
Émirats Arabes Unis
Azerbaïdjan
  Expo 2025 Bakou Azerbaïdjan : prochain chapitre de l’histoire de l’Azerbaïdjan
 
  « L’Azerbaïdjan a tant à offrir, de sa tradition d’hospitalité à ses merveilles historiques et naturelles »
 
  L’Exposition universelle 2025 : la viabilité de la candidature de Bakou définitivement validée
 
  Les nouveaux horizons du partenariat entre l’Azerbaïdjan et l’UNESCO
 
  « L’UNESCO a accompagné fidèlement le Processus de Bakou dès ses débuts »
 
  Un engagement pour la paix et la sécurité internationales
 
  Azerbaïdjan-Conseil de l’Europe : une coopération sur la base de valeurs mutuelles
 
  L’Azerbaïdjan et les Objectifs du développement durable : une vision de l’avenir
 
  Plus de 50 ans de coopération avec l’Afrique
 
  L’Azerbaïdjan, plaque tournante pour la promotion du dialogue interreligieux et interculturel
 
  Offrir un espace de dialogue et d’échanges
 
  La coopération interparlementaire vecteur du resserrement des liens entre l’Azerbaïdjan et la France
 
  Des liens franco-azerbaïdjanais en développement
 
  Colmar-Shéki : une coopération en plein essor
 
  L’UFAZ, un outil au service de nouvelles générations d’ingénieurs et de techniciens de niveau international
 
  AZPROMO, moteur du renforcement de la compétitivité de l’Azerbaïdjan
 
  « L’Azerbaïdjan demeure une région attractive pour les investissements »
 
  Bakou : un hub des affaires internationales en émergence
 
  CCIAF : vecteur clé des échanges économiques franco-azerbaïdjanais
 
  Le tourisme futur moteur de la diversification économique de l’Azerbaïdjan
 
  Des services publics innovants et modernes favorisant la coopération internationale
 
Fédération Internationale d’Astronautique (IAF)
Prospective
Politique étrangère
Organisations Internationales
Francophonie
Coopération Humanitaire
Enjeux économiques
 
La lettre diplometque
La lettre diplomatique Haut
     Azerbaïdjan
 

Un engagement pour la paix et la sécurité internationales

Par S.E.M. Yashar ALIYEV,
Ambassadeur, Représentant permanent d’Azerbaïdjan auprès de l’ONU

Depuis son admission aux Nations unies le 2 mars 1992, l’Azerbaïdjan a constamment contribué aux activités de l’Organisation et a consolidé son rôle aux niveaux régional et international.
Le 24 octobre 2011, l’Azerbaïdjan a été élu pour deux ans en tant que membre non-permanent du Conseil de sécurité de l’ONU – l’institution la plus puissante du monde œuvrant au maintien de la paix et de la sécurité – et a remporté ce siège attribué au Groupe des États de l’Europe orientale durant le vote à l’Assemblée générale de l’ONU.
Initialement, quatre pays étaient candidats au seul siège dont dispose le groupe régional susmentionné : l’Arménie, l’Azerbaïdjan, la Hongrie et la Slovénie. L’Arménie a retiré sa candidature quelques mois avant les élections. Parmi les trois pays restant, la Hongrie s’est retirée après le premier tour, étant le pays à avoir obtenu le moins de voix. La compétition a ainsi eu lieu entre l’Azerbaïdjan et la Slovénie. L’Azerbaïdjan a remporté le siège à l’issue de 17 tours de scrutin grâce aux votes des 155 États membres de l’ONU.
L’Azerbaïdjan participe activement aux travaux du Conseil de sécurité qu’il a présidé par deux fois. La pièce maîtresse de la présidence azerbaïdjanaise fût, en mai 2012, une réunion de haut niveau présidée par le Président de l’Azerbaïdjan Ilham Aliyev, pour le renforcement de la coopération internationale en vue du déploiement des obligations en matière d’action anti-terroriste. 
Dans le cadre de sa deuxième présidence en octobre 2013, l’Azerbaïdjan a organisé, pour la première fois de l’histoire du Conseil de sécurité, une réunion de haut niveau entre l’ONU et l’Organisation de la Coopération islamique (OIC) pour le renforcement des synergies de partenariat. Deux déclarations présidentielles ont été adoptées au Conseil de sécurité à l’issue des deux rencontres.
L’Azerbaïdjan attache une importance capitale à la promotion du dialogue interculturel et interreligieux aux niveaux national et international. Dans le cadre de nos activités dans ce domaine au sein de l’ONU, nous avons accueilli en avril 2016, le 7ème Forum global de l’ONU pour l’Alliance des civilisations. Par ailleurs, le Secrétaire général et l’Assemblée générale de l’ONU ont reconnu les efforts de l’Azerbaïdjan dans ce domaine, notamment le rôle important joué par le « Processus de Bakou » au niveau international.
L’Azerbaïdjan est également un membre actif du Mouvement des non-alignés (NAM). Lors du dernier sommet du NAM qui s’est tenu au Venezuela en septembre 2016, une décision a été adoptée de manière unanime concernant l’approbation de la candidature de l’Azerbaïdjan pour l’accueil du prochain sommet du NAM en 2019 et la présidence de son Bureau de coordination pour les trois années suivantes. En avril 2018, la 18ème Réunion ministérielle de mi-parcours du NAM a été organisée à Bakou sous le thème « Promouvoir la paix et la sécurité internationales pour un développement durable ».  Le document final, la Déclaration de Bakou, la Déclaration politique sur la Palestine et la Déclaration spéciale sur le Centenaire de la naissance de Nelson Mandela, ont été adoptés à l’issue de la Conférence. Les Ministres ont également grandement apprécié l’attachement de l’Azerbaïdjan à la Charte des Nations unies et au droit international. Ils ont exprimé leur solidarité avec notre pays à l’égard de nos défis et initiatives, et leur soutien à la souveraineté, à l’intégrité territoriale et à l’indépendance de l’Azerbaïdjan.
Notre pays est désireux de poursuivre ses efforts de contribution à la paix et à la sécurité, de renforcement de l’ordre international, du développement durable et du dialogue entre les cultures.

Retour en haut de page
 
 

 
La lettre diplomatique Bas
  Présentation - Derniers Numéros - Archives - Nos Liens - Contacts - Mentions Légales