$tabnombandeau  
  Mardi 11 Décembre 2018  
 

Deuxième trimestre 2018

La lettre diplometque
  Éditorial
Émirats Arabes Unis
Azerbaïdjan
  Expo 2025 Bakou Azerbaïdjan : prochain chapitre de l’histoire de l’Azerbaïdjan
 
  « L’Azerbaïdjan a tant à offrir, de sa tradition d’hospitalité à ses merveilles historiques et naturelles »
 
  L’Exposition universelle 2025 : la viabilité de la candidature de Bakou définitivement validée
 
  Les nouveaux horizons du partenariat entre l’Azerbaïdjan et l’UNESCO
 
  « L’UNESCO a accompagné fidèlement le Processus de Bakou dès ses débuts »
 
  Un engagement pour la paix et la sécurité internationales
 
  Azerbaïdjan-Conseil de l’Europe : une coopération sur la base de valeurs mutuelles
 
  L’Azerbaïdjan et les Objectifs du développement durable : une vision de l’avenir
 
  Plus de 50 ans de coopération avec l’Afrique
 
  L’Azerbaïdjan, plaque tournante pour la promotion du dialogue interreligieux et interculturel
 
  Offrir un espace de dialogue et d’échanges
 
  La coopération interparlementaire vecteur du resserrement des liens entre l’Azerbaïdjan et la France
 
  Des liens franco-azerbaïdjanais en développement
 
  Colmar-Shéki : une coopération en plein essor
 
  L’UFAZ, un outil au service de nouvelles générations d’ingénieurs et de techniciens de niveau international
 
  AZPROMO, moteur du renforcement de la compétitivité de l’Azerbaïdjan
 
  « L’Azerbaïdjan demeure une région attractive pour les investissements »
 
  Bakou : un hub des affaires internationales en émergence
 
  CCIAF : vecteur clé des échanges économiques franco-azerbaïdjanais
 
  Le tourisme futur moteur de la diversification économique de l’Azerbaïdjan
 
  Des services publics innovants et modernes favorisant la coopération internationale
 
Fédération Internationale d’Astronautique (IAF)
Prospective
Politique étrangère
Organisations Internationales
Francophonie
Coopération Humanitaire
Enjeux économiques
 
La lettre diplometque
La lettre diplomatique Haut
     Azerbaïdjan
 

L’Exposition universelle 2025 : la viabilité de la candidature de Bakou définitivement validée

Par Mme Ulkar MULLER,
Membre du Secrétariat des Opérations de l’Expo 2025 Bakou

Les 12 et 13 juin 2018 s’est tenue à Paris la 163ème Assemblée générale du Bureau international des Expositions (BIE) en présence des Délégués des États membres. Suite à l’approbation par l’Assemblée générale de la viabilité des candidatures l’organisation de l’Exposition universelle 2025, les projets ont été présentés ainsi que les rapports des Organisateurs des Expositions à venir.
La délégation azerbaïdjanaise était présidée par son Premier Ministre Novrouz Mammadov, signe fort de l’engagement du pays dans la candidature de sa capitale. Cette délégation comprenait également la présence de M. Samir Sharifov, Ministre azerbaïdjanais des Finances et Président du Comité de candidature de l’Expo 2025 Bakou, de l’Ambassadeur Elchin Amirbayov, Assistant du 1er Vice-Président de la République d’Azerbaïdjan et Chef de la délégation azerbaïdjanaise auprès du BIE, et du Dr Maryam Gafar-zada, Responsable du thème sur la Vitalité.
En soulignant le fait que Bakou est prêt à accueillir l’Exposition universelle 2025, M. Novrouz Mammadov, a ajouté : «Si notre candidature est retenue, nous serons la première ville de la région d’Europe de l’Est, y compris du Caucase, et également de la Mer Caspienne à accueillir une Exposition universelle. 
L’Expo Bakou est entièrement cohérente avec notre stratégie nationale d’investir dans le développement du capital humain comme moteur central de la croissance nationale. La décision de proposer le thème « Développement du capital humain, construction d’un avenir meilleur » est basée sur notre expérience et sur les mesures que nous avons mises en oeuvre pour évoluer et croître.
Nos efforts ne sont pas passés inaperçus. En 2015, l’Azerbaïdjan a été honoré du Prix Sud-Sud pour avoir mis en œuvre avec succès les Objectifs du Millénaire pour le Développement des Nations unies, comprenant l’amélioration du bien-être de la population.
L’Expo à Bakou offrira au BIE une opportunité de s’impliquer auprès de nouveaux publics sur un nouveau marché. Elle offrira la chance d’écrire de nouvelles histoires, dans une nouvelle région, dans une ère nouvelle. Nous avons la conviction que Bakou est la bonne ville, au bon moment. »
M. Samir Sharifov a, quant à lui, présenté l’engagement de l’Azerbaïdjan à l’égard des participants étrangers sans l’implication totale et le dévouement desquels la prestation réussie de l’Expo Bakou ne pourra être possible.« Afin d’assurer la participation des pays en développement, a-t-il déclaré, notre programme d’aide prendra en charge jusqu’à 90 pays en développement – basé sur des critères définis par la méthodologie acceptée par les Nations unies. J’aimerais souligner que notre budget d’assistance comprend tous les paramètres et inclut la construction et le loyer gratuit des pavillons, mais aussi l’aménagement, le mobilier, l’agencement, le design spécifique, les technologies de l’information, les services publics, les célébrations de la fête nationale et d’autres frais. » Il a également ajouté : « Au cours des dernières années, l’Azerbaïdjan a investi considérablement dans l’organisation de grands évènements. Au cours de la dernière décennie, plus de 40 000 bénévoles ont déjà contribué à des évènements majeurs dans notre pays. En 2025, nous prévoyons que la demande augmente davantage. Tous les aspects de notre vision et de la planification commencent et terminent avec le capital humain. » 
Pour sa part, M. Elchin Amirbayov a présenté les plans pour le site de l’Expo 2025 Bakou dont le terrain se trouve à moins de 30 minutes en voiture depuis le centre de Bakou et à seulement 10 minutes depuis l’aéroport international. Le terrain, propriété du gouvernement d’Azerbaïdjan, se trouve à environ 20 km à l’est de la ville, sur une superficie de 295 hectares.L’Expo Village qui fait partie intégrante du plan, disposera de 5 000 lits, exclusivement dédiés aux participants internationaux et intégrants des aménagements urbains variés, notamment des espaces publics, des jardins communs et des points de vente. « Comme l’a souligné la Mission d’enquête du BIE, notre plan directeur est bien avancé pour cette étape de préparation et bien pensé du point de vue des visiteurs et des participants. La durabilité est au cœur de notre pensée, de la conception du site et des opérations, jusqu’aux conséquences et bénéfices de l’héritage du parc. » a t-il mentionnée.
Dans son intervention, Dr Maryam Gafar-zada, Responsable du thème sur la Vitalité, est revenue sur le thème de l’Expo 2025 Bakou.« Nous avons mis au point trois sous-thèmes qui redéfinissent le thème central de manière originale et stimulante : « Talent : l’avenir de l’éducation », « Vitalité : l’avenir de la santé » et « Réalisation : l’avenir du travail.
Le Talent fait référence à nos aptitudes innées, nos capacités créatives, ce que nous savons tout simplement faire. Le talent sous-jacent est la notion de la plénitude de la vie et de notre capacité à nous adapter, ce qui nous permet de développer et de réaliser notre potentiel même lorsque les conditions ne sont pas parfaites.
La seconde qualité du capital humain est la Vitalité, le moteur du talent. La Vitalité fait référence à la possibilité de mettre nos talents en action, grâce à un certain nombre de « conditions associées » favorables. Elles peuvent être environnementales, culturelles ou centrales pour la santé de la population mondiale.
Et enfin la Réalisation, qui fait référence à l’aspiration à obtenir de nouveaux résultats. La Réalisation est produite lorsque le Talent et la Vitalité s’unissent pour atteindre des objectifs précis.
Le sous-thème Talent se rapporte à l’Objectif de Développement durable (ODD) n° 4 :une  Éducation de qualité, et à l’ODD n°5 : Égalité des sexes. Le sous-thème Vitalité se rapporte à l’ODD n°3 : Bonne santé et bien-être, et à l’ODD 11 : Villes et communautés durables. Et le sous-thème Réalisation se rapporte à l’ODDn° 8 : Travail décent et croissance économique, et à l’ODD n°9 : Industrie, innovation et infrastructures.
J’aimerais terminer avec une citation que j’ai toujours trouvée inspirante. « Un rêve que vous faites seul n’est qu’un rêve. Un rêve que vous faites ensemble est la réalité. » Merci de nous aider à rêver ensemble. »

Retour en haut de page
 
 

 
La lettre diplomatique Bas
  Présentation - Derniers Numéros - Archives - Nos Liens - Contacts - Mentions Légales