$tabnombandeau  
  Mardi 11 Décembre 2018  
 

Deuxième trimestre 2018

La lettre diplometque
  Éditorial
Émirats Arabes Unis
  Un partenariat stratégique privilégié dans la région du Golfe
 
  Les Émirats Arabes Unis : un enjeu prioritaire pour la diplomatie parlementaire
 
  Une coopération franco-émirienne essentielle
 
  « Le lien entre nos deux pays se développe dans toutes les dimensions »
 
  Les FFEAU : acteur majeur de la coopération militaire franco-émirienne
 
  L’espace : un domaine clé du partage d’expérience
 
  Union européenne-Émirats Arabes Unis : une coopération dynamique
 
  La diplomatie émirienne à l’épreuve de la crise du Qatar
 
  Un partenariat porté par une ambition culturelle commune
 
  Un partenariat gagnant-gagnant entre Sharjah et la France
 
  Une alliance internationale pour faire triompher la culture contre la barbarie
 
  Sorbonne Université : une chance pour la PSUAD
 
  L’Alliance Française, pilier historique de la francophonie aux Émirats
 
  Expo 2020 Dubai - « Connecter les Esprits, Construire le Futur »
 
  Expo 2020 Dubai : une participation française novatrice
 
  La France est de retour : l’exemple des Émirats Arabes Unis
 
  Une économie émirienne toujours aussi attractive
 
  BPIfrance : un acteur clé de la présence française aux Émirats
 
  Masdar et la France : 12 ans de collaboration
 
  Dubaï : hub incontournable pour les investisseurs français
 
Azerbaïdjan
Fédération Internationale d’Astronautique (IAF)
Prospective
Politique étrangère
Organisations Internationales
Francophonie
Coopération Humanitaire
Enjeux économiques
 
La lettre diplometque
La lettre diplomatique Haut
     Émirats Arabes Unis
 

L’Alliance Française, pilier historique de la francophonie aux Émirats

Par M. Mohamed BELDJOUDI,
Directeur de l’Alliance Française d’Abou Dhabi Délégué Général de la Fondation Alliance Française au Moyen-Orient

Véritable pilier historique de la francophonie aux Émirats Arabes Unis, le réseau des Alliances françaises y est présent respectivement depuis 1974 à Abou Dhabi et 1983 à Dubaï, témoignant avant tout d’une relation franco-émirienne forte n’ayant eu de cesse de s’intensifier dans le temps. Ainsi, la volonté du père fondateur de la nation émirienne, feu S.A. Cheikh Zayed Bin Sultan Al Nahyan, fut de sceller, au-delà des enjeux de stratégie économique, financier et de sécurité, un engagement dans le domaine de la culture et de l’éducation, socle indispensable à l’enracinement de nos Alliances aux Émirats.
Dans un rapport constant de dialogue des cultures, elles œuvrent en priorité dans le domaine de l’enseignement du français langue étrangère et proposent l’ensemble des certifications internationales à travers les établissements d’Abou Dhabi, de Dubaï et d’Al Ain.
Ainsi, avec près de 6 200 inscriptions d’étudiants par an, elles représentent le second réseau d’enseignement du français aux Émirats Arabes Unis employant plus d’une centaine de collaborateurs dont 40 salariés permanents dans les domaines de la pédagogie, de la culture, de la communication et de l’administration. Tissant ainsi des liens privilégiés avec les communautés notamment à travers les réseaux universitaires, les entreprises mais aussi les écoles privées émiriennes, les Alliances bénéficient dans le pays d’un savoir-faire ayant permis à plusieurs générations d’Émiriens de pratiquer le français aux cotés d’une communauté francophone en augmentation constante.
Parallèlement, le réseau des Alliances aux Émirats est aussi un acteur incontournable du dialogue culturel franco-émirien, puisque plus de 150 évènements sont promus sur l’ensemble du territoire contribuant à tisser des partenariats avec tous les acteurs culturels aux Émirats. Cette politique culturelle fait partie de l’ADN des Alliances depuis leur création en 1883, alliant la pratique du français à l’ouverture à la culture francophone du monde, proposant des spectacles vivants tout en passant par la promotion des arts plastiques, de la poésie, de l’écriture, de la musique ou la danse sans oublier la gastronomie. Dotées de deux médiathèques avec plus de 40 000 documents, d’un auditorium et de lieux d’exposition, elles bénéficient aussi du soutien de nombreux partenaires permettant de rendre visible l’action culturelle hors les murs pour le plaisir de plus de 7 500 spectateurs par an.
Afin d’accompagner au mieux le retour dès l’automne 2018 du français au sein du système scolaire public émirien, les Alliances structurent une stratégie en direction du secteur éducatif privé avec, dès septembre 2018, l’ouverture à Abou Dhabi de plusieurs annexes au sein d’établissements moteurs, mais aussi le renforcement de la présence au sein des universités d’Al Ain et d’Abou Dhabi.
Enfin, souhaitant aussi étendre leur emprise sur un territoire en pleine mutation,  les Alliances d’Abou Dhabi et de Dubaï projettent la création de nouvelles antennes. Ce processus ayant débuté en fin d’année 2017 avec l’inauguration de l’antenne de Knowledge Park à Dubaï, il devrait se poursuivre dans les mois à venir au sein des Émirats du Nord, plus particulièrement à Sharjah et à Ajman, et pourquoi ne pas envisager de souffler les bougies des 45 ans de présence aux Émirats Arabes Unis, plus au sud vers les villes de Madinat Zayed et de Ruwais... 

Retour en haut de page
 
 

 
La lettre diplomatique Bas
  Présentation - Derniers Numéros - Archives - Nos Liens - Contacts - Mentions Légales