Samedi 25 Mai 2019  
 

N°120 - Quatrième trimestre 2017

La lettre diplometque
  Préfaces
Entretien exclusif
Diplomatie
Coopération Décentralisée
  Tokyo et Paris liées par les Jeux olympiques
 
  Impulser un nouvel élan aux liens entre les collectivités locales françaises et japonaises
 
  Kumamoto à l’honneur en 2018
 
  Les 5ème Rencontres franco-japonaises de la coopération décentralisée, un événement en partage au local et à l’international pour le rayonnement de Tours
 
  Une coopération décentralisée portée par d’excellents résultats
 
  La diplomatie des villes, complément positif et essentiel des relations franco-japonaises
 
  Issy-les-Moulineaux et Ichikawa tissent une coopération entre tradition et modernité
 
  Jumelage Bordeaux-Fukuoka : 35 ans de relations au cœur du rayonnement et de l’attractivité économique des deux Cités !
 
  Compiègne… une amie du Japon
 
  Le Japon à Strasbourg, « capitale de l’Europe », siège du Conseil de l’Europe
 
Innovation Scientifique
Économie
Culture
 
La lettre diplometque
La lettre diplomatique Haut
     Coopération Décentralisée
 

Compiègne… une amie du Japon

Par M. Philippe MARINI,
Maire de Compiègne, Sénateur Honoraire de l’Oise, Président de l’Agglomération de la Région de Compiègne

et Mme Arielle FRANÇOIS,
Maire-Adjoint, déléguée aux Relations internationales

Compiègne, ville moyenne nichée entre la rivière et la forêt, est la capitale économique de la vallée de l’Oise. Sa situation à proximité de l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle favorise son accès aux visiteurs internationaux. Siège de l’Université de Technologie de Compiègne, pôle d’innovation et de créativité, la qualité de vie est une préoccupation constante de mon équipe municipale. Moyenne par sa taille, Compiègne est grande par son ouverture au monde, son dynamisme et sa fidélité à ses amis, notamment japonais.
En effet, il y a bientôt 30 ans démarrait une belle histoire entre les villes de Compiègne et de Shirakawa. Tout commença par la décision de l’entreprise Roussel Uclaf, devenue Sanofi-Aventis, installée à Compiègne, de créer une filiale au Japon, à Shirakawa. Ce projet international majeur fût soutenu par la collectivité qui décida d’officialiser un rapprochement entre les deux communes par un jumelage.
Contrairement à ce que peuvent imaginer ceux qui ne connaissent ni le Japon, ni la France, de nombreuses similitudes existent entre ces deux pays qui défendent les mêmes valeurs. Japonais et Français partagent cet attachement à leur pays, à leur langue, à leur histoire, à leurs traditions et leurs artisanats, à l’amour de la nature, à la recherche de l’esthétique et de la beauté…
Contre toute attente, la barrière de la langue n’a pas été un obstacle pour le développement de cette amitié qui dure et ne cesse de se développer au cours des années. Dès le début, une association de jumelage fût créée afin de monter des projets mutuels, de multiplier les échanges et de développer les découvertes entre ces deux pays. La ville de Compiègne soutient l’association de jumelage et participe aux actions hebdomadaires ouvertes à toutes les familles : ateliers de calligraphie, origami, ikebana, cours de langue et de cuisine, compétition de jeu de Go, organisation de voyages tous les deux ans... 
Les liens entre les habitants des deux villes se sont multipliés, les activités sont devenues plus nombreuses et les échanges plus fréquents. Les accueils de groupe, collégiens, artistes ou chorales, se font dans les familles, où le partage de la vie quotidienne est un facteur essentiel de la création des liens entre les personnes.
La ville de Compiègne initie régulièrement ses administrés à l’art de vivre japonais par l’organisation d’expositions, cérémonies du thé et démonstrations d’arts martiaux. 
Nous sommes et restons à l’écoute de notre ville jumelle, comme nous l’avons été lors du grand tsunami. Une véritable chaine d’amitié s’est spontanément organisée dans la ville et dans les écoles, et nous avons beaucoup appris de nos échanges avec les habitants de Shirakawa, sur le courage, le sens aigu du collectif et de l’entraide des japonais. 
Pour les 20 ans de notre jumelage, 80 sakuras ou cerisiers à fleurs, ont été plantés à l’entrée de Compiègne. Au printemps, toute personne entrant dans la ville passe le long d’une merveilleuse allée fleurie...le Japon semble si proche !
Pour nos 30 ans de jumelage nous espérons créer un petit jardin japonais qui serait un havre de contemplation et de tranquillité à deux pas du centre-ville.
Dès le lancement par la ville de Nancy des 1ères Rencontres franco-japonaises de la coopération décentralisée (RFJCD), la ville de Compiègne s’est impliquée et a participé à l’élaboration des tables rondes. Compiègne, membre du Comité de pilotage des Rencontres, a reçu les délégations japonaises lors des 3ème RFJCD, avant les sessions de travail qui avaient lieu à Chartres. 
Les 6èmes RFJCD auront lieu à Kumamoto en octobre 2018. Les réunions de travail ont commencé et Compiègne sera présente comme à son habitude.

Retour en haut de page
 
 

 
La lettre diplomatique Bas
  Présentation - Derniers Numéros - Archives - Nos Liens - Contacts - Mentions Légales