Samedi 25 Mai 2019  
 

N°118 - Deuxième trimestre 2017

La lettre diplometque
  Éditorial
Arménie
Djibouti
  Djibouti : un acteur de la paix et du développement dans la région
 
  Pays desiré, pays courtisé
 
  « La relation qui caractérise nos deux pays reste unique »
 
  Pour le maintien de liens politiques forts avec Djibouti
 
  Témoignage : « Au petit matin, l’accord était scellé »
 
  1977-2017 : un pays transformé
 
  Lycée français de Djibouti : « un espace d’excellence »
 
  Contribuer à la recherche du passé du territoire djiboutien
 
  Les FFDj, le contingent le plus important des forces françaises pré-positionnées à l’étranger
 
  La diplomatie du contraste et du balancier
 
  Djibouti, un petit État aux grandes ambitions
 
  « Nous avons placé le commerce et la logistique au centre de notre stratégie »
 
  Djibouti : décollage imminent
 
  Les nouvelles aspirations du Phare de la mer Rouge
 
  La CCD, une institution connectée à son environnement
 
  Djibouti, des perspectives à explorer
 
  Coubèche : un essor qui se confond avec celui de l’économie djiboutienne
 
Économie
Francophonie
Europe
Défense
Protocole
Santé
 
La lettre diplometque
La lettre diplomatique Haut
     Djibouti
 

Coubèche : un essor qui se confond avec celui de l’économie djiboutienne

Par Mme Magda Rémon COUBÈCHE,
Président-Directeur général du groupe Coubèche

L’évolution du groupe Coubèche se confond avec l’histoire de la République de Djibouti et nos ambitions pour l’avenir se nourrissent de la Vision Djibouti 2035. 
Fondée à Obock en 1885, la petite entreprise familiale s’est transformée pour devenir, quatre générations plus tard, l’un des premiers employeurs du secteur privé (bientôt 800 personnes), leader du secteur agro-alimentaire avec un chiffre d’affaires consolidé supérieur à 65 millions d’euros en 2016.
Cette extraordinaire croissance du groupe Coubèche s’adosse sur deux piliers : une colonne industrielle dont l’activité historique de fabrication de glace hydrique s’est vue renforcée dès 1964, lorsque les Entreprises Coubèche se spécialisent dans la production de boissons en devenant le 3ème embouteilleur franchisé d’Afrique pour la mise en bouteilles des produits de The Coca-Cola Company. Au fil des ans, le pouvoir d’achat augmente, les cadences des lignes s’accélèrent, la gamme de boissons s’élargit, la demande se spécialise si bien qu’en 2016, Djibouti se hisse au 11ème rang mondial des embouteilleurs Coca-Cola en termes de consommation par habitant. 
Les activités d’importation et de distribution de denrées alimentaires constituent le second pilier du groupe. Articulé autour d’une plateforme logistique ultra-moderne qui répond aux exigences de nos grands comptes (les bases militaires françaises, américaines, japonaises etc. notamment ou les groupes internationaux tels que Vinci, Kempinski, etc.) le groupe Coubèche dispose aujourd’hui de trois supermarchés (sous les enseignes Casino et Leader Price) qui ont su répondre aux besoins toujours plus sophistiqués d’une classe moyenne djiboutienne grandissante. Pour ce faire, nous avons tissé de solides partenariats avec, entre autres, les plus grands groupes agro-alimentaires Français que sont Lactalis, Bel, Lactinov ou encore Danone, Bonduelle, etc.
L’immense réserve de croissance pour le République de Djibouti prend forme dans la Vision 2035 élaborée par le Président Ismail Omar Guelleh. Le développement des infrastructures de transport (ports, aéroports, voies ferrées, aqueduc…), la baisse du coût de l’énergie grâce aux investissements réalisés dans le domaine des énergies renouvelables ou encore la formation professionnelle sont autant de défis qui, une fois relevés, permettront d’affirmer tout le potentiel du secteur industriel, générateur de valeur ajoutée et pourvoyeur d’emplois.
Du point de vue financier, la République de Djibouti offre également une situation exceptionnelle. Une inflation maîtrisée, une parité fixe au dollar et un accès libre au marché des changes ont longtemps suffit aux opérateurs financiers pour attirer leur clientèle. Depuis 2010, de nombreux établissements de crédit sont venus parfaire la situation et dynamiser l’économie en offrant des solutions de financements compétitives tant pour le secteur privé que pour les ménages.
C’est dans ce contexte favorable et prometteur que nous avons accompagné le chef de l’État à Paris, en février 2017, pour une visite officielle. Avec une délégation de femmes et d’hommes d’affaires, nous avons rencontré le MEDEF pour promouvoir la position géostratégique de notre pays, îlot francophone en Afrique de l’Est. Les investissements d’infrastructures de transport en font la meilleure porte d’entrée pour les entreprises françaises qui souhaitent prendre pieds dans cette partie de l’Afrique qui affiche maintenant les taux de croissance parmi les plus élevés.
Pionniers dans leur ADN sans doute, affranchis des contraintes industrielles certainement, le secteur de la grande distribution française a été le plus rapide à faire le pas. Dès 2005, Leader Price nous accompagne dans la refonte de notre supermarché Cash Center. Six ans plus tard (novembre 2011) avec le groupe Casino, nous ouvrions le premier supermarché moderne d’une surface de 2 200m². Et très prochainement (août 2017), toujours en partenariat avec le groupe Casino, nous procéderons à l’ouverture d’un hypermarché (6 600 m²) sous l’enseigne Géant au sein du premier centre commercial à voir le jour à Djibouti.
Autour d’une nouvelle ramification nommée CID Group, d’autres groupes familiaux français tels que Beauty Success (leader dans la parfumerie sélective) ou Ludendo, avec son enseigne La Grande Recrée (n°2 sur le marché français des jeux et jouets pour enfants) nous rejoignent également cette année pour que nous développions leurs franchises, les premières sur la côte Est de l’Afrique.
Souhaitons que le « phare de la mer rouge », emblème de l’atelier national Vision 2035, puisse guider d’autres entreprises françaises qui viendront investir dans cet univers francophone, en faire leur base arrière et poursuivre leur développement vers les pays du Golfe et de la sous-région.

Retour en haut de page
 
 

 
La lettre diplomatique Bas
  Présentation - Derniers Numéros - Archives - Nos Liens - Contacts - Mentions Légales