$tabnombandeau  
  Vendredi 20 Octobre 2017  
 

Quatrième trimestre 2016

La lettre diplometque
  Éditorial
Afghanistan
Bangladesh
  Trouver la bonne gouvernance sur les migrations
 
  Le Bangladesh, une stratégie réussie de lutte contre la pauvreté
 
  Le Bangladesh est prêt à approfondir ses relations avec l’Union européenne
 
  Le Bangladesh à l’avant-garde du maintien de la paix
 
  France et Bangladesh : des relations d’avenir
 
  L’éducation vecteur du rapprochement franco-bangladais
 
  Bandarban : une destination touristique merveilleuse au Bangladesh
 
  Sur la voie de l’émergence
 
Suriname
Prospective
Coopération Internationale
Organisations Internationales
Sciences & hautes technologies
Francophonie
 
La lettre diplometque
La lettre diplomatique Haut
     Bangladesh
 

L’éducation vecteur du rapprochement franco-bangladais

Par M. Olivier PERRIN,
Directeur de l’École française internationale de Dacca (EFID)

L’École française internationale de Dacca (EFID), établissement conventionné par l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE), existe depuis 1987. Elle est située dans le quartier diplomatique de Baridhara et construite sur le terrain de l’Ambassade de France. Elle est à proximité des quartiers résidentiels où vit la majorité des étrangers.
À Dacca, aujourd’hui, des familles de vingt-deux nationalités différentes ont choisi de nous faire confiance. L’enseignement à l’EFID se fait de la toute petite section de maternelle au CM2 (fin de l’école élémentaire) en français et en anglais. Les élèves du secondaire (de la 6ème à la terminale) suivent les cours dispensés par le Centre National d’enseignement à distance (CNED) et encadrés par quatre assistants pédagogiques.
Le projet de l’EFID se décline autour de quatre axes majeurs:
– continuer sa politique de développement du bilinguisme,
– développer le français comme langue de communication,
– s’ouvrir sur la culture du pays d’accueil,
– promouvoir l’enseignement des sciences.
Nous offrons la qualité, la rigueur et la créativité de l’enseignement français, le tout dans un environnement bilingue.
Sa mission première est de procurer aux enfants de ressortissants français ou étrangers, installés à titre temporaire ou définitif au Bangladesh, un enseignement conforme aux programmes officiels du Ministère de l’éducation nationale en France. Ces programmes assurent aux enfants la possibilité de poursuivre un cursus scolaire en France, dans tous les établissements d’enseignement public ou privé sous contrat, et dans tous les autres établissements scolaires français à l’étranger.
Elle est dirigée par un Directeur français détaché du Ministère de l’Éducation nationale. L’école est inspectée tous les ans par un inspecteur de l’Éducation nationale en poste à AbuDhabi. C’est une école de droit privé, à but non lucratif, conventionnée avec l’AEFE, dont elle est l’un des 495 établissements français de son réseau présents dans 137 pays à l’étranger. Elle est en outre sous tutelle du Ministère des Affaires étrangères.
L’EFID est gérée par les parents d’élèves réunis au sein d’une association régie par la loi de 1901. L’association est dirigée par un conseil d’administration qui agit en son nom pour définir la politique et les orientations de l’école et en assurer la gestion. Un Conseil d’école, présidé par le Directeur arrête le règlement intérieur et définit le projet pédagogique de l’établissement.

Retour en haut de page
 
 

 
La lettre diplomatique Bas
  Présentation - Derniers Numéros - Archives - Nos Liens - Contacts - Mentions Légales