Jeudi 27 Juin 2019  
 

N°114 - Deuxième trimestre 2016

La lettre diplometque
  Éditorial
Inde
Malaisie
Venezuela
  Pour un resserrement des liens parlementaires franco-vénézuéliens
 
  Contribuer à faire perdurer une relation historique privilégiée
 
  La vérité sur le Venezuela
 
  Francisco de Miranda, trait d’union entre le Venezuela et la France
 
  Miranda célébré en France
 
  Les objectifs économiques de la Révolution bolivarienne
 
  « La Gran Mision Vivienda »
 
  Le Venezuela, un pays à aimer…
 
  De solides liens économiques à l’épreuve
 
   Le Venezuela, acteur majeur de l’intégration régionale
 
  La culture, priorité de la Révolution Bolivarienne
 
  Le Système national d’orchestres, de chœurs d’enfants et de jeunes du Venezuela interprète depuis 41 ans l’âme de tout un pays
 
  Les cacaoyers du Venezuela
 
  « L’intérêt des Vénézuéliens pour la langue française a toujours été important »
 
  La Maison de la France à Lechería, «centre d’échange de culture, traditions et coutumes».
 
Organisations Internationales
Sécurité
Coopération Internationale
Enjeux Économiques
Opinion
 
La lettre diplometque
La lettre diplomatique Haut
     Venezuela
 

« L’intérêt des Vénézuéliens pour la langue française a toujours été important »

Par Mme. Anne-Marie ROUSSEAU,
Directrice générale de l’Alliance française de Caracas,
Déléguée générale au Venezuela de la Fondation Alliance française

L’Alliance française fut créée le 21 juillet 1883 à l’initiative de Paul Cambon, alors chef de cabinet de Jules Ferry et avec l’appui d’un comité composé de personnalités telles que Louis Pasteur, Ernest Renan ou encore Jules Verne. L’objectif de ces derniers était de fonder, partout dans le monde, des écoles pour enseigner la langue française et à travers elle, la culture et les valeurs de la France.
Elle compte aujourd’hui 813 implantations réparties dans 133 pays sur les cinq continents. Chaque année, plus de 540 000 personnes, de tous âges, viennent apprendre la langue française et plus de 7 millions de personnes participent aux nombreuses activités culturelles qu’elle organise.
C’est le 11 juillet 1974 que l’Alliance française a ouvert son premier centre au Venezuela dans la capitale Caracas. Depuis, le réseau n’a cessé de se développer et compte aujourd’hui dix Alliances. Celui-ci constitue un vecteur essentiel de l’action culturelle et linguistique de la France dans le pays.
L’intérêt des Vénézuéliens pour la langue française a toujours été important. Projet d’études ou professionnels dans un pays francophone ou simplement désir d’apprendre une langue qui continue d’évoquer romantisme et art de vivre, les motivations sont diverses et les étudiants sont toujours plus nombreux à suivre les cours dans nos centres.  
Les Alliances françaises au Venezuela ont accueilli plus de 10 000 étudiants en 2015 dont la moitié à Caracas ce qui a valu à l’Alliance de la capitale de faire partie du palmarès des 15 plus importantes alliances au monde en terme du nombre d’étudiants formés.
Soucieuses de répondre au mieux aux besoins de leurs publics, elles ont su, au fil des années, diversifier leur offre pédagogique et ainsi satisfaire tant le public adulte que les plus jeunes de plus en plus nombreux. La création en 2015 d’un cours de français à distance a également permis de donner une alternative aux étudiants résidant là où l’Alliance française n’est pas implantée.  
Outre ses cours de langue, elle développe une politique culturelle pluridisciplinaire, mettant en avant la qualité et la diversité de la création contemporaine française et vénézuélienne. Les cultures francophones sont, elles aussi, mises à l’honneur.    
Un effort particulier est réalisé de manière à favoriser l’accessibilité de la culture au plus grand nombre. Les évènements, toujours gratuits, sont organisés en étroite collaboration avec les acteurs locaux (mairies, institutions culturelles) qui mettent à disposition leurs espaces privés et publics. Cette collaboration permet de réaliser chaque année plusieurs évènements de grande envergure tels que la Fête de la musique, la Semaine de la Francophonie ou encore le mois de la photo et ainsi toucher un public plus large.
L’Alliance française ne limite pas son action à la promotion des artistes. Le soutien aux jeunes talents émergeants vénézuéliens est une priorité. C’est ainsi que lors de la venue d’artistes, de producteurs de spectacles ou encore de directeurs de théâtres ou festivals, elle organise rencontres et ateliers destinés à appuyer la formation des artistes locaux en leur permettant de s’enrichir de l’expérience et des visions des invités internationaux.
Ces actions, organisées conjointement avec le service de coopération et d’action culturelle de l’Ambassade de France qui soutient le réseau de l’Alliance française, sont très souvent menées en partenariat avec des institutions culturelles locales avec lesquelles l’Alliance française a su nouer des partenariats clés.
C’est le cas, par exemple, du Conservatoire de musique Simon Bolivar de Caracas avec qui elle travaille depuis plusieurs années, notamment avec sa section de jazz. Fruit de ce fructueux partenariat, la première tournée en France du Big Band Jazz Simon Bolivar en 2015.
Le soutien aux artistes locaux prend également forme au travers de la programmation permanente d’expositions, composée uniquement de jeunes talents repérés pour leurs capacités d’innovation et leur adéquation avec les valeurs de l’Alliance française qui se veut un espace ouvert à la diversité de pensée et de création, un lieu d’expression et de réflexion.
Le succès de l’Alliance française au Venezuela n’aurait été possible sans le dévouement des hommes qui la font vivre depuis plus de 40 ans. Association de droit local, ce sont avant tout, les Vénézuéliens eux-mêmes, qui, profondément attachés à la France, sa culture et ses valeurs, sont à l’initiative de sa création et de sa pérennisation.
Face à cet intérêt toujours croissant pour la France, plusieurs projets d’ouverture sont à l’étude.   

Retour en haut de page
 
 

 
La lettre diplomatique Bas
  Présentation - Derniers Numéros - Archives - Nos Liens - Contacts - Mentions Légales