Mercredi 21 Août 2019  
 

N°95 - Troisième trimestre 2011

La lettre diplometque
  Éditorial
El Salvador
Kosovo
Tanzanie
Sri Lanka
Russie
  France-Russie : un partenariat tourné vers l’avenir
 
  Le groupe d’amitié France-Russie du Sénat : la diplomatie parlementaire en action
 
  Vers un renouveau du partenariat stratégique Russie-UE
 
  La Russie, un partenaire actif du Conseil de l’Europe
 
  La complémentarité, maître-mot du partenariat économique entre la Russie et la France
 
  « Les entreprises de France jouent la carte de la modernisation de l’économie russe »
 
  La CCIFR une plateforme incontournable pour comprendre les spécificités du marché russe
 
  Les enjeux de l’évolution des relations russo-européennes
 
  Les entreprises françaises passent à la vitesse supérieure en Russie
 
  « Notre objectif est de briser la barrière entre la science et le commerce »
 
  Le lancement de Soyouz à Kourou : un tournant historique pour la coopération spatiale russo-européenne
 
  La Russie, un marché stratégique pour les maisons du luxe français
 
  La Maison de la Russie à Nice : une initiative pionnière de la dynamique culturelle franco-russe
 
  France-Russie: le dialogue continue
 
  La science au cœur du resserrement des liens entre la Lorraine et la Russie
 
Enjeux Économiques
 
La lettre diplometque
Partenaire Lettre Diplomatique
La lettre diplometque
  Russian Standard Vodka
Total
Lanvin
Beriev
Potel et Chabot
Crédit agricole
BMW paris
Caisse des Dépots
Hôtel Fouquet's Barrière
Hôtel de Crillon Paris
 
La lettre diplometque
La lettre diplomatique Haut
     Russie
 

Vers un renouveau du partenariat stratégique Russie-UE

Par S.E.M. Vladimir Tchijov,
Ambassadeur, Représentant permanent
de Russie auprès de l’Union européenne

La Fédération de Russie et l’Union européenne sont des partenaires importants dans de nombreux domaines clefs, tels que l’économie, l’énergie, la sécurité intérieure et extérieure. Aujourd’hui la qualité de nos relations nous permet de discuter et de régler d’une manière pragmatique un grand nombre de questions – partant de l’abolition des visas jusqu’aux efforts communs visant à surmonter les conséquences de la crise économique mondiale.
La Russie est le troisième partenaire commercial de l’Union européenne (UE) après les Etats-Unis et la Chine. C’est avec l’UE que la Russie effectue plus de la moitié de ses échanges commerciaux. L’UE représente également deux tiers des investissements étrangers dans l’économie russe. Elle est en même temps le plus grand importateur de ressources énergétiques russes. La Russie est ainsi le premier fournisseur de gaz naturel de l’UE, assurant un quart des besoins de ses Etats membres, et son deuxième fournisseur de pétrole et de produits pétroliers.
Leur coopération tend à se raffermir dans les domaines de la politique extérieure et de la sécurité, notamment en matière de lutte contre la criminalité organisée, les flux migratoires illégaux et le terrorisme. Le potentiel d’interaction dans ces domaines, parmi d’autres, reste, certes, encore à être pleinement réalisé, mais des acquis majeurs ont d’ores et déjà été obtenus ces dernières années, qu’il est difficile de sous-estimer. Cette compréhension mutuelle et constante résulte de l’importance que représente le partenariat entre la Russie et l’UE en tant que pilier essentiel du maintien de la stabilité et de la prospérité en Europe et dans le monde.
Le caractère véritablement stratégique de ce partenariat repose sur la responsabilité commune que partage la Russie et l’UE dans la recherche de réponses aux défis modernes, mais aussi sur les fondements solides et plutôt positifs des relations traditionnelles que nous entretenons, parfois depuis des siècles avec certains Etats membres dont bien sûr la France, ainsi que sur les principes et idéaux communs qui ont forgés la civilisation européenne et la similitude de nos destins historiques.
Les relations entre la Russie et l’UE s’appuient par ailleurs sur une architecture institutionnelle solide qui permet aux deux parties de discuter pratiquement de tous les problèmes, à tous les niveaux – que ce soit lors des sommets réunissant le Président de la Russie et les présidents du Conseil européen et de la Comission européenne, ou dans le cadre de consultations au niveau des experts. La Mission permanente de la Russie auprès de l’UE joue à cet égard un rôle primordial, souligné par le fait qu’elle est l’une des plus importantes représentations diplomatiques russes dans le monde.
Les objectifs les plus immédiats du partenariat stratégique entre la Russie et l’UE sont définis par la logique même du développement de nos relations bilatérales. Parmi eux, figurent la mise en œuvre de l’initiative sur le « Partenariat pour la modernisation », l’abolition des visas, une interaction plus efficace en matière de politique éxtérieure, y compris de gestion des crises. Nous comptons poursuivre la discussion entamée avec l’UE sur deux initiatives majeures de la Russie : la préparation d’un traité sur la sécurité européenne et l’élaboration d’une nouvelle base juridique de la coopération énergétique internationale ; ainsi que sur l’initiative russo-allemande visant à établir un Comité Russie-UE sur la politique étrangère et la sécurité.
Au nombre des questions les plus importantes de l’agenda de nos relations, figurent également les négociations sur un nouvel accord cadre qui doit non seulement remplacer l’accord sur le partenariat et la coopération, désormais dépassé sous plusieurs aspects, mais aussi moderniser la notion même de partenariat stratégique et créer des mécanismes efficaces pour sa réalisation. Les progrès acquis dès le début des négociations sont importants. Ils laissent espérer que nous parviendrons à la conclusion d’un tel accord qui permettra de hisser à un plus haut niveau les relations entre la Russie et l’UE.                                                   

Retour en haut de page
 
 

 
La lettre diplomatique Bas
  Présentation - Derniers Numéros - Archives - Nos Liens - Contacts - Mentions Légales