Mardi 15 Octobre 2019  
 

N°94 - Deuxième trimestre 2011

La lettre diplometque
  Éditorial
Azerbaïdjan
Israël
Slovénie
République tchèque
  La République tchèque et l’OCDE : un bon exemple de coopération économique internationale
 
  Le rebond de l’économie tchèque se confirme
 
  « Notre relation commerciale est marquée par un fort dynamisme »
 
  La République tchèque en pointe dans l’aérospatial
 
  Faire vivre le patrimoine tchèque dans le Sud de la France
 
  La culture au cœur des relations franco-tchèques
 
Stratégie, Défense & Sécurité
Enjeux Économiques
Opinion
 
La lettre diplometque
Partenaire Lettre Diplomatique
La lettre diplometque
  Sanofi
Czech airlines
Air liquide
Skoda
 
La lettre diplometque
La lettre diplomatique Haut
     République tchèque
 

La culture au cœur des relations franco-tchèques

Par M. Martin Bonhard
Directeur du Centre culturel tchèque de Paris

 

Le Centre tchèque de Paris fait partie du réseau des centres tchèques, qui sont une organisation du Ministère des Affaires étrangères de la République tchèque. Les centres tchèques font également partie du réseau regroupant des instituts culturels européens nationaux EUNIC.
Notre vocation est de développer le dialogue avec le public étranger et de représenter la République tchèque dans les domaines de la culture, du commerce, du tourisme et de l’éducation. Notre mission principale est de promouvoir la culture tchèque en France et de la faire figurer au programme d’institutions artistiques françaises de premier plan.
Le Centre tchèque propose des expositions, concerts classiques, séances de cinéma, soirées littéraires, conférences... Il a son propre club de jazz (le Paris-Prague jazz club) au sein duquel nous organisons des concerts de jazz réguliers, tous les vendredis hors vacances scolaires. Il a également sa bibliothèque-médiathèque. Il accueille l’Ecole tchèque sans frontières, pour les enfants bilingues, et propose des cours de langue tchèque pour adultes.
L’histoire des lieux du 18 rue Bonaparte et celle du Centre tchèque sont prestigieuses : l’adresse accueille notamment, en 1916, le Gouvernement provisoire de Masaryk. Le Centre tchèque voit le jour en 1997. En tant que directeur, j´ai pris mes fonctions en 2008, ouvrant le bal avec les commémorations-bilan de la révolution de velours de 1989, concrétisées en un festival culturel nommé « Après 89 », organisé sous le haut patronage de l’ancien Président M. Václav Havel.
Dès le début de mon travail au Centre tchèque, l’équipe du Centre et moi-même avons voulu présenter une République tchèque moderne et jeune, pleinement intégrée dans les courants artistiques actuels européens et mondiaux. Notre ambition est également de collaborer avec des institutions et artistes locaux, et de les faire rencontrer leurs homologues de République tchèque.
La diplomatie publique est dans ce contexte très importante, puisque le public en France découvre ainsi des projets et des manifestations concrètes afin de mieux connaître notre pays. Ainsi, nous avons collaboré à plusieurs reprises avec l´Opéra National de Paris ou le Théâtre du Rond-Point. Un autre projet intéressant fut le « Paris-Prague Street Art Workshop », faisant se rencontrer et travailler ensemble de jeunes Street-artistes français et tchèques, ou encore l´organisation du festival de cinéma « Czech-in pour le cinéma tchèque », montrant des films tchèques des dernières vingt années.
Pour faire mieux connaître le Centre tchèque à Paris et en France, j´ai également profité de mon élection en 2009 au poste de président d’une association unique au monde rassemblant 46 instituts culturels étrangers de la capitale française, le Forum des Instituts Culturels Etrangers à Paris (FICEP).    

Retour en haut de page
 
 

 
La lettre diplomatique Bas
  Présentation - Derniers Numéros - Archives - Nos Liens - Contacts - Mentions Légales