$tabnombandeau  
  Lundi 11 Décembre 2017  
 

Troisième trimestre 2002

La lettre diplometque
  Editorial
Roumanie
République Dominicaine
Afghanistan
Malaisie
Arménie
Qatar
  Le nouveau visage du Qatar
 
  France - Qatar : une coopération militaire intense
 
  Qatar Airways exploite une flotte entièrement composée d’Airbus
 
  Le Qatar planifie le développement de son industrie gazière sur le long terme
 
Angola
Ukraine
République Slovaque
 
La lettre diplometque
Partenaire Lettre Diplomatique
La lettre diplometque
  TOTAL
ATOFINA
Qatar National Bank
Qatargas
 
La lettre diplometque
La lettre diplomatique Haut
     Qatar
 

France - Qatar : une coopération militaire intense

Depuis la guerre du Golfe, la coopération militaire fanco-qatarienne n’a fait que s’intensifier. Avec les Etats-Unis, la France est l’un des principaux alliés de l’Emirat avec lequel elle a signé en 1994 un accord de défense. Il faut en premier lieu souligner que la relation militaire entre les deux pays est essentiellement affaire d’industriels, en ce sens que le Qatar est un client important pour les industriels hexagonaux de l’armement qui ont reçu pas moins de 80 millions d’euros de commandes au cours de la dernière décennie. Ainsi, 80% de l’équipement militaire du Qatar est de fabrication française. Des AMX du Giat Industries, des patrouilleurs type Combattante, des Mirage 2000-5 en passant par les missiles Milan, Exocet, Mica et Roland, la France s’implique désormais dans un projet de système complet de défense aérienne.
Au-delà, la coopération bilatérale dans ce domaine passe aussi par des opérations d’entrainement commun entre les troupes des deux armées. Les manœuvres Gulf Falcon qui ont lieu tous les deux ans entre les forces militaires française et qatariennes permettent au Qatar de maîtriser l’utilisation de matériels comparables à ceux de l’OTAN. Lors des derniers entrainements bilatéraux qui ont eu lieu en début d’année, plus de 200 militaires français, principalement issus des Forces françaises stationnées à Djibouti, sont venus s’instruire et entraîner conjointement avec les forces qatariennes. Ce cycle a été ponctué par un exercice commun final d’une semaine. Le détachement français comprenait en fait une compagnie mixte (Blindés ERC 90 et infanterie), un détachement de commandos marines et 4 Mirage 2000-5.  I.C.

Retour en haut de page
 
 

 
La lettre diplomatique Bas
  Présentation - Derniers Numéros - Archives - Nos Liens - Contacts - Mentions Légales