Dimanche 26 Mai 2019  
 

N°83 - Troisième trimestre 2008

La lettre diplometque
  Editorial
Madagascar
  Madagascar sur la voie de la transformation
 
  Pour un partenariat privilégié entre la France et Madagascar
 
  Entre Madagascar et la France, des liens d’amitié interparlementaires anciens et fructueux
 
  Madagascar : Un pays qui se transforme en profondeur
 
  La Grande Ile, ses projets miniers et leurs promesses de décollage économique
 
  Madagascar, l’île aux opportunités
 
  Œuvrer au renforcement des liens d’affaires entre Madagascar et la France
 
  « A l’instar de la Chine, Madagascar pourrait proposer sa médecine dans le monde entier »
 
  Madagascar : deuxième implantation du Cirad à l’étranger
 
  Le Consulat de Madagascar à Amiens au cœur du développement de liens franco-malgaches privilégiés et décentralisés
 
  Lyon au cœur d’une coopération décentralisée franco-malagache en plein essor
 
  Le fihavanana, comme pivot de la démarche malgache au sein de l’UNESCO
 
Nigéria
Inde
 
La lettre diplometque
Partenaire Lettre Diplomatique
La lettre diplometque
  Bank Of Africa
 
La lettre diplometque
La lettre diplomatique Haut
     Madagascar
 

« A l’instar de la Chine, Madagascar pourrait proposer sa médecine dans le monde entier »

Par M. Jean-Claude Ratsimivony, Président-Directeur général de Homéopharma 

Madagascar possède l’un des plus grands et des plus importants sites de biodiversité dans le monde, baptisé par les biologistes et les botanistes « le 7ème continent ». Grâce à son ancienneté et surtout à son isolement, il est le refuge exceptionnel d’espèces végétales introuvables ailleurs alliant le rare et l’étrange. Il compte pas moins de 12 000 espèces de plantes aromatiques et médicinales.
Héritant de pratiques ancestrales vieilles de plus de 200 ans, Homeopharma puise dans ce vaste réservoir et dans un savoir-faire alliant tradition et professionnalisme moderne, pour innover sans cesse à la conception de produits dans le domaine du bien-être, de la santé et de la beauté.
Notre laboratoire pharmaceutique est spécialisé dans les plantes aromatiques et médicinales, ainsi que l’homéopathie. Agréé par le ministère de la Santé, il dispose d’un personnel composé de professionnels de la santé qui travaillent en équipe (pharmaciens, médecins, ingénieurs, polytechniciens, chercheurs, psychologues, gestionnaires etc.). Le contrôle qualité est très strict et répond aux exigences pharmaceutiques. Nos plantes sont très minutieusement sélectionnées aussi bien sur le plan botanique (par critères de genre, d’espèce, de variété) que sur le plan physico-chimique. Leur pouvoir thérapeutique est lié directement à la complexité de leur association issue d’une longue tradition.
Je tiens d’ailleurs à souligner, en toute modestie, que nous sommes les premiers en Afrique et dans l’Océan Indien à avoir mis en place un laboratoire de recherche clinique et un laboratoire d’analyse biologique afin de valider les propriétés thérapeutiques des plantes aromatiques et médicinales. Même en Europe, il n’existe pas encore à l’heure actuelle de laboratoire spécialisé de ce type. Une clinique classée n°2 sur le marché français vient à cet égard de signer un protocole d’accord avec Homeopharma en vue d’effectuer des recherches sur nos produits, notamment dans le domaine des problèmes rénaux et de certaines formes de cancer.
Qualifié de « Grande Pharmacie de la Nature », Madagascar possède un patrimoine biologique planétaire. Sa richesse potentielle est énorme, sa flore est l’une des plus riches et des plus diversifiées au monde avec un degré exceptionnel d’endémicité. Cependant, cette flore est encore mal connue. Sur les 12 000 espèces estimées, seules 2 000 ont été identifiées et la plupart n’ont pas encore été étudiées.
Les plantes médicinales et les essences aromatiques dont les principes actifs et les applications thérapeutiques sont clairement définies par les activités pharmacologiques par la mise en place des formes galéniques adaptées et des contrôles systématiques, peuvent se présenter comme autant d’alternatives valable à notre époque. L’alliance de la médecine traditionnelle avec les technologies modernes ouvrent de nouvelles voies et de nouvelles perspectives.
Madagascar pourrait à l’instar de la Chine proposer sa médecine dans le monde entier. En effet, des changements fondamentaux se profilent à l’horizon dans le comportement des gens dans la façon de gérer leur santé, leur alimentation et leur bien-être.
La demande mondiale en médecine douce et soins naturels ne cesse de s’accroître. De plus en plus conscient des dangers de l’industrie chimique avec ses effets secondaires et imprévisibles, les gens se tournent avec un intérêt sans précédent vers « les produits naturels » et la médecine naturelle. D’où l’apparition inattendue de nouveaux marchés et d’un mode de consommation résolument différent. Le marché des produits naturels est ainsi en plein développement en Europe, aux Etats-Unis et au Japon.
Avec un taux de croissance de plus de 20% par an, la progression de ce marché témoigne du souci croissant des consommateurs pour la qualité et la saveur authentiques de ces produits. La ruée actuelle vers ce types de produits a été favorisée en quelque sorte par les crises successives qui ont provoqué ces derniers temps une méfiance de plus en plus grande des consommateurs sur les produits qu’ils consomment ou qu’ils utilisent : crise de la vache folle, critiques contre les OGM (organismes génétiquement modifiés), utilisation à outrance de pesticides, conservateurs, colorants et autres produits chimiques.
Dans le cadre de sa politique de santé, le gouvernement malgache souhaite intégrer et développer l’usage de la « médecine traditionnelle rénovée ». Dans cette perspective, Homeopharma compte s’implanter à terme dans l’ensemble des 22 régions du pays.
Les produits Homeopharma qui ont obtenu l’agrément (ou le label AMM) auprès du ministère de la Santé pourront être distribués et utilisés dans les établissements publics (hôpitaux , centres de santé de base, dispensaires) et privés (cliniques, cabinets). Parallèlement, des formations seront dispensées aux médecins, pharmaciens et auxiliaires médicaux.
A l’échelle internationale, Homeo-pharma cherche à développer des produits de confort (produits intermédiaires entre médicaments et aliments) et des cosmétiques naturels issus des plantes médicinales et aromatiques endémiques à Madagascar.
En ce qui concerne plus précisément les produits que nous développons, les résultats de nos recherches sont axés surtout sur la combinaison de plantes médicinales avec les fruits et légumes et portent sur les compléments nutritionnels (les algues, la spiruline), les anti-oxydants (anti-age, anti-vieillissement comme l’extrait de papaye) et surtout des produits hautement protecteurs (les maladies cardio-vasculaires, maladies dégénératives, cancer etc.) tels que le concentré de curcuma, de flavonoïdes de soja, de fenugrec, d’ail, d’extrait sec de vahona, de thé vert et d’autres plantes remarquables inconnues du public jusqu’à présent.
Enfin, et ce n’est pas le moindre aspect des efforts que nous mettons en œuvre, nous allons faire découvrir tout les bienfaits de la nature malgache par une nouvelle forme de tourisme, le tourisme de santé et de bien-être.
Nous souhaitons en fait faire de ce mode de tourisme un nouvel art de vivre que l’on pourrait résumer par cette formule : « se ressourcer pour le bien-être ». En 2007, notre laboratoire a ouvert trois sites dans les environs de Tananarive, à Ambila Lemaitso sur la côte est et à Majunga (Amborovy). Dotés d’un programme de soins spécialisés réalisés par des médecins de Homeopharma formés à cet effet, ils peuvent être qualifié de sanctuaires de la forme et du bien-être, de la détente et de vacances. D’autres centres verront également le jour à Andasibe, à Ifaty dans le Sud et à Ranomafana.

Retour en haut de page
 
 

 
La lettre diplomatique Bas
  Présentation - Derniers Numéros - Archives - Nos Liens - Contacts - Mentions Légales