$tabnombandeau  
  Mardi 21 Novembre 2017  
 

Troisième trimestre 2007

La lettre diplometque
  Editorial
Autriche
  Le groupe d’amitié France-Autriche au Sénat : une coopération en mouvement
 
  Aménager la mondialisation
 
  Le Conseil de l’Europe et la diplomatie dans le monde actuel
 
  L’Autriche : 60 ans d’engagement au sein de l’UNESCO
 
  Les relations franco-autrichiennes dans le domaine spatial : une coopération tournée vers le futur
 
  Vienne : plateforme des nouveaux marchés européens
 
  Du statut de pays de Sissi à celui de puissant pays industriel d’Europe centrale
 
  RZB : acteur incontournable des marchés émergents d’Europe de l’Est
 
  La CCFA : un espace d’échanges pour les entrepreneurs français en Autriche
 
  France-Autriche : « une coopération extrêmement diversifiée »
 
Mexique
Arménie
Bulgarie
Kazakhstan
 
La lettre diplometque
Partenaire Lettre Diplomatique
La lettre diplometque
  RZB
Doka
Citroën
Schneider Electric
Carrefour
Sanofi aventis
Technip
Total
Degrémont Suez
Lafarge
 
La lettre diplometque
La lettre diplomatique Haut
     Autriche
 

RZB : acteur incontournable des marchés émergents d’Europe de l’Est

Par M. Philippe Latimier, Ph.D., Président de Montserrat Economic Development Advisory Services (MEDAS)

Créé en 1927 à Vienne, le groupe RZB affiche un bilan total de plus de 126 milliards d’euros dont le taux de progression annuelle dépasse les 22% depuis 1999.
A travers sa filiale Raiffeisen International, la Raiffeisen Zentralbank Österreich AG couvre aujourd’hui un puissant réseau bancaire présent dans 18 pays d’Europe centrale et orientale, et compte quelque 13 millions de clients au travers 3000 agences qui emploient globalement 55 200 salariés. Le premier groupe bancaire autrichien est respectivement noté A-1 et A+ par l’agence de rating Standard & Poor’s s’agissant du court et long termes, et P-1 et Aa2 par Moody’s. Introduite à la bourse de Vienne en avril 2005, à hauteur de 1,11 milliards d’euros, le cours de Raiffeisen International est passé de 32,50 euros le 25 avril 2005 à 108,70 euros début septembre 2007. Sa capitalisation boursière dépassait alors 15 milliards d’euros.
Hissée au troisième rang par sa taille en Europe de l’Est, RZB capitalise aujourd’hui sur cette ambitieuse expansion, avec l’acquisition notamment d’Aval Bank en Ukraine en 2005 et d’Impexbank en Russie en 2006, pays où la banque a trouvé un fort levier de croissance et qui lui aura permis d’atteindre une taille critique suffisante.
Cette stratégie de croissance externe lui a donné l’occasion de compter parmi ses principaux clients les grandes entreprises et de puiser son développement parmi les centaines de milliers de PME qui se sont créées en Europe centrale et orientale. Directeur du Bureau de représentation pour la France et la Belgique de RZB, M. Harald Stoffaneller, explique ainsi les atouts du groupe mutualiste autrichien : « Notre groupe a vocation à accompagner les flux à l’exportation des grandes entreprises françaises et des PME actives sur les pays d’Europe centrale et orientale. Nous travaillons de concert avec les grandes banques de la place avec lesquelles nous entretenons des relations de confiance et de partenariat dans le cadre de crédits syndiqués. » Détenu a hauteur de 68,5% par RZB, le capital de Raiffeisen International compte également les participations minoritaires de l’IFC (International Finance Corporation), filiale de la Banque mondiale et de la BERD (Banque européenne pour la Reconstruction et le développement).
Le crédit syndiqué est une technique répandue par laquelle des banques se réunissent au sein d’un même syndicat pour se répartir la charge d’un crédit octroyé à un même emprunteur. Tout en permettant aux banques de partager les risques d’une opération, il permet aux emprunteurs d’accéder à des montants de crédits plus importants. « Nous sommes à cet égard en pole position des arrangeurs de crédit syndiqué s’agissant de l’Europe centrale et orientale », précise M. Harald Stoffaneller. « Avec 63 transactions syndiquées sur la zone en 2006, notre rôle de premier arrangeur devant Unicredit, Citigroup, ING, ABN Amro, Commerzbank, Calyon et bien d’autres, a été salué par la presse internationale. En marge de ces activités, nous intervenons en financements court et long termes ainsi qu’en financement de projets et en leasing et factoring ainsi qu’en financements structurés et crédits à l’exportation. Naturellement, nos activités de banque d’affaires nous conduisent à intervenir aussi dans les domaines du « cash management » et de la trésorerie, en matière de conseil en fusions et acquisition et de montage d’opérations complexes ». En Europe de l’Ouest, RZB a également une succursale à de Londres, des bureaux de représentation à Paris, Bruxelles, Francfort, Milan et Stockholm. Au-delà, la banque autrichienne RZB s’est implantée en Amérique du Nord et en Asie avec des succursales à Pékin et Singapour ainsi que des bureaux de représentation à Zhuhai, Hong Kong, Séoul, Mumbai et Ho Chi Minh Ville.
Cette stratégie de croissance externe qui devrait se voir désormais relayée par une stratégie de croissance organique résultant de l’augmentation de capital à hauteur de 1,24 milliard d’euros, mise en place début septembre 2007.

M. Philippe-Henri Latimier est également Professeur Associé de Banque/Finance au New York Institute of Finance, à KAIST Graduate School of Finance (Korea Advanced Institute of Science & Technology) & “Visiting Research Fellow” à TRENT (Nottingham Business School), Président-Fondateur d’Euro Raid Export Academia (EREA) et membre de la Société de Géographie de Paris.
Retour en haut de page
 
 

 
La lettre diplomatique Bas
  Présentation - Derniers Numéros - Archives - Nos Liens - Contacts - Mentions Légales